Migraine : 12 symptomes a connaitre

La migraine est une maladie neurologique qui se traduit par des maux de tête pulsatiles et invalidants, survenant par crises. Elle concerne environ 15 % de la population mondiale : 20 % des femmes et 10 % des hommes. Néanmoins, les céphalées ne sont pas le seul signe caractéristique de ce trouble. D’autres symptômes ont tendance à les accompagner. Medisite vous les liste, en images.

Crise migraineuse : les facteurs favorisants

“La douleur de la crise migraineuse est secondaire à une dilatation des vaisseaux cérébraux, notamment des artères des méninges”, elle-même causée par une stimulation nerveuse, précise le site de l’Assurance maladie. Cette maladie est liée à une prédisposition génétique, néanmoins, plusieurs facteurs peuvent déclencher les crises, qui varient d’un individu à l’autre. À savoir :

  • le stress ;
  • un changement de rythme de vie : contrariété ou relaxation soudaine, repas sauté ou plus riche que d’ordinaire, excès ou manque de sommeil…;
  • la consommation de boissons et aliments excitants : charcuterie, café, alcool, chocolat… ;
  • le tabagisme ;
  • des facteurs sensoriels : bruit, odeurs prononcées, lumières clignotantes… ;
  • des facteurs hormonaux, tels que la baisse du taux d’œstrogènes à la fin du cycle menstruel ;
  • la chute brutale de la pression atmosphérique avant une averse.

Migraine : quels traitements ?

Il convient de distinguer le traitement de la crise migraineuse qui vise à soulager la douleur et le traitement de fond dont l’objectif est de réduire la fréquence des crises.

Le traitement de la crise de migraine

“En cas de crise légère à modérée, l’aspirine, le paracétamol, ou l’ibuprofène peuvent suffire”, indique le Vidal.fr. “En cas de crise sévère d'emblée ou non soulagée par les anti-inflammatoires non stéroïdiens, il existe des traitements spécifiques : les triptans et les dérivés de l’ergot de seigle”. Dans tous les cas, ces médicaments doivent être pris le plus tôt possible, dès la survenue des symptômes.

Le site d’information médicale recommande de tenir un agenda des crises pendant six mois, qui pourra être utilisé par votre médecin traitant pour adapter la prise en charge. Notez-y “la date de survenue de la migraine, sa durée, l’intensité de la douleur et les médicaments utilisés pour soulager la crise”.

Le traitement de fond de la maladie migraineuse

Le traitement de fond de la maladie migraineuse repose, en premier lieu, sur l’identification des facteurs déclenchant les crises, afin de les éliminer. Si les crises sont fréquentes et très intenses, un traitement médicamenteux peut aussi être prescrit pour améliorer la qualité de vie des patients. Il peut comprendre des bêtabloquants, un antidépresseur, un antiépileptique, des antimigraineux spécifiques et des anticorps monoclonaux.

Découvrez sans tarder les différents symptômes de la migraine. Si vous vous reconnaissez dans cette description, parlez-en à votre médecin.

Mal de tête pulsatile

1/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

La crise migraineuse se caractérise par une douleur d’intensité variable, toujours pulsatile, qui se manifeste le plus souvent d’un seul côté de la tête. Elle progresse rapidement et atteint son paroxysme en deux à quatre heures, et aggravée par les mouvements de la tête et les activités quotidiennes. 

Nausées et/ou vomissements

2/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

La migraine peut s’accompagner de nausées et/ou de vomissements. Selon les données de l'American Migraine Study II, une enquête menée auprès de 3 700 Américains migraineux, 73 % d’entre eux souffrent de nausées et 29 % de vomissements. 

Pâleur du visage

3/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

Pendant la crise migraineuse, le visage a tendance à pâlir. 

Phonophobie

4/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

Le patient migraineux éprouve des difficultés à supporter le bruit, durant les crises. 

Photophobie

5/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

La crise migraineuse rend également plus sensible à la lumière. Le patient doit alors s’isoler dans le calme et dans la pénombre pour moins souffrir. 

Nuque raide et douloureuse

6/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

“Beaucoup de gens diront : ma nuque devietn raide et ensuite j’ai mal à la tête. Eh bien c’est probablement le stade précoce de la migraine”, décrypte le Dr Edmund Messina, directeur médical de la Michigan Headache Clinic, à East Lansing (Etats-Unis), interrogé par Health.com. Il précise qu’une douleur lancinante à l’arrière du cou peut aussi survenir juste après la crise migraineuse. En outre, une enquête de la National Headache Foundation a montré que 38 % des patients migraineux ont « toujours » des douleurs au cou et 31 % ont « fréquemment » des douleurs au cou pendant les migraines. 

Troubles ophtalmiques (auras)

7/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

Certaines personnes souffrent de migraines avec auras - ou migraines ophtalmiques. Elles peuvent alors voir des points lumineux, une petite ligne irrégulière avec des hachures croisées, des taches colorées… mais aussi avoir une vision floue ou même perdre une partie de leur champ de vision, le temps de la crise. Les auras durent généralement de quelques minutes à une heure et sont suivies d’une période d’accalmie avant que la douleur ne s’installe. 

Troubles sensitifs (fourmillements et engourdissements)

8/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

Les auras peuvent aussi être sensorielles. Ainsi, la migraine avec aura peut se traduire par des picotements, souvent d'un côté du corps,  se déplaçant du bout des doigts au bras et sur le visage. “La crise de migraine avec aura est trois fois moins fréquente que la migraine sans aura. Bien qu’impressionnante, elle n’est pas plus grave qu’une migraine classique”, précise le site de l’Assurance maladie. 

Problèmes de langage

9/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

La crise migraineuse peut aussi entraîner des troubles de l’élocution, essentiellement une difficulté à trouver ses mots. 

Vertiges et troubles de l’équilibre

10/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

La migraine peut occasionner des troubles de l’équilibre et des vertiges. 

Vision double

11/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

La migraine de type basilaire peut provoquer des étourdissements, une vision double ou même une perte de vision.

Troubles du sommeil

12/12
Migraine : 12 symptômes à connaître

Les personnes qui souffrent de migraines ont tendance à se réveiller fatiguées ou éprouvent des difficultés à s’endormir. Elles sont globalement plus susceptibles de souffrir d’insomnies - d’autant plus si les crises douloureuses surviennent la nuit. Or, c’est souvent le début d’un cercle vicieux, puisque le manque de sommeil peut lui-même déclencher des migraines. 

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Migraine : les symptômes, les facteurs déclenchants, l'évolution, Ameli.fr, 31 janvier 2020. 

Comment traiter la migraine ?, Vidal.fr, 1 juillet 2021. 

Migraine, une maladie de mieux en mieux connue, Inserm, 25 septembre 2020. 

18 Signs You're Having a Migraine, Health.com, 9 mars 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.