Le risque de maladies cardiaques augmente chez les femmes à l'approche de la ménopause. Selon un nouveau communiqué de l'American Heart Association (AHA), il est donc essentiel de surveiller davantage leur santé cardiaque et de prendre des mesures préventives si nécessaires. Il ne faut pas oublier que les maladies cardio-vasculaires ne concernent pas seulement les hommes : c’est la première cause de décès chez la femme.

"Au cours des 20 dernières années, notre connaissance de la façon dont la transition de la ménopause pourrait contribuer aux maladies cardiovasculaires a considérablement évolué", a déclaré Samar El Khoudary, président du comité de rédaction, dans un communiqué de l'AHA. Elle est professeure agrégée d'épidémiologie à l'Université de Pittsburgh. Elle explique que désormais "des données indiquant systématiquement la transition de la ménopause comme une période de changement dans la santé cardiovasculaire" ont été accumulées.

Carence en œstrogènes, hormone protectrice pour le cœur

"Fait important, les dernières directives de l'American Heart Association, qui sont spécifiques aux femmes, publiées en 2011, n'incluaient pas les données désormais disponibles sur la ménopause en tant que période de risque accru pour la santé cardiaque des femmes. En tant que tel, il y a un besoin impérieux de discuter des implications de ce corpus de littérature sur ce sujet", insiste Samar El Khoudary.

En effet, "certains facteurs de risque autour de la période de la ménopause et un régime riche en graisses, le tabagisme ou d'autres habitudes malsaine s commencées plus tôt dans la vie peuvent également avoir des conséquences néfastes", a assuré le Dr Nieca Goldberg, cardiologue et bénévole de l'Association américaine du cœur.

Pour de nombreuses femmes, la ménopause commence entre la fin de la quarantaine et le milieu de la cinquantaine. Avant cette transition, les femmes produisent des œstrogènes, une hormone sexuelle féminine, qui peut avoir des effets protecteurs du cœur. Or pendant la ménopause, les ovaires des femmes cessent de produire autant d'œstrogènes.

Des symptômes de la ménopause associés à des maladies cardiaques

La déclaration de l'AHA note que certains symptômes courants de la ménopause, tels que les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, la dépression et les problèmes de sommeil, ont été associés à des maladies cardiaques.

De plus, les changements corporels qui se produisent pendant la ménopause, comme l'augmentation de la graisse abdominale et de la graisse autour des organes, sont associés à un risque accru de maladie cardiaque et de décès par cancer. Les taux de cholestérol, la vulnérabilité vasculaire et les anomalies métaboliques semblent augmenter avec la ménopause au-delà des effets du vieillissement normal, selon le communiqué.

En outre, seulement environ 7% des femmes en transition vers la ménopause respectent les directives en matière d'activité physique, et moins de 20% mangent systématiquement une alimentation saine selon l'AHA.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.