L'ostéopathie

En partenariat avec :
Pour les lumbagos, sciatiques, ballonnements, ou encore pour votre bébé… Qu’est-ce que l’Ostéopathie, quand consulter, à quoi sert-elle, et d’où vient-elle ? Découvrez comment les ostéopathes peuvent vous soulager avec leurs mains.
Sommaire

Définition et grands principes de l’Ostéopathie

Définition et grands principes de l’Ostéopathie© Adobe StockL’Ostéopathie est une médecine holistique "non conventionnelle" visant à redonner de la mobilité aux différentes structures du corps afin de palier à d’éventuels troubles fonctionnels. Cette thérapie nécessite de larges connaissances en anatomie et physiologie.

Elle se base sur 3 principes :
- La globalité : l’être humain est composé de différentes parties d’un tout. Cette vision globale comprend l’aspect anatomo-physiologique et l’aspect psycho-émotionnel de l’organisme. Si une partie de l’organisme dysfonctionne, des répercussions seront présentes sur l’ensemble du corps.
- L’homéostasie : le corps possède en lui la capacité « d’auto-guérison ». L’ostéopathe sert à redonner une impulsion au corps afin qu’il se rétablisse par lui-même.
- L’inter relation entre la structure et la fonction : tous les composants du corps sont en relation. La structure et la fonction sont en lien par le mouvement ; si la structure est modifiée, le fonctionnement du corps sera altéré.

Certains rajoutent un dernier principe : la loi de l’artère. Si la circulation artério-veino lymphatique est entravée, alors des blocages surviennent.

Il existe différentes techniques en ostéopathie : les techniques structurelles (le fameux craquement qui est en réalité très peu pratiqué), myotensives (au niveau des muscles), articulaires, viscérales (au niveau des organes abdominaux), crâniennes et tissulaires.

Vidéo.Mal de dos : les solutions efficaces

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Vidéo : Mal de dos : les solutions efficaces

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Références

https://www.osteopathie-france.net

 

Mémoire de fin d’étude « Evolution du statut des ostéopathes exclusifs en France », octobre 2016 :

http://www.approche-tissulaire.fr

https://www.legifrance.gouv.fr

Bibliographie

 Bain R., Beckmann E. all, (2016). L’ostéopathie pour les nuls, First, Paris.

 Hulett G., trad. Tricot P. (2011), Manuel de principes de l’ostéopathie, Sully.

Houdeleck J., De Mare J. (1994). L’historique des manipulations, in C. Hérisson, P. Vautravers, Les manipulations vertébrales, Collection de Pathologies Locomotrices n°29, Masson, Paris, p.1

 Klein, P., Lepers, Y., & Salem, W. (2011). Intérêt de l’ostéopathie. Revue Médicale de Bruxelles, 32(4), 369-374.Still, A. T., & Tricot, P. (1999). Philosophie de l'ostéopathie. Sully.      

_______________________________________

[1] Houdeleck J., De Mare J., L’historique des manipulations, in C. Hérisson, P. Vautravers, Les manipulations vertébrales, Collection de Pathologies Locomotrices n°29, Masson, Paris, 1994, p.1

 

Voir plus