Osteopathe : que soigne-t-il et dans quels cas consulter ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle, dont l’objectif est de comprendre les causes des symptômes du patient pour les soulager et, surtout, pour traiter les troubles fonctionnels à leur source. Pour cela, le praticien adopte une approche systémique, c’est-à-dire qu’il analyse le corps humain dans son ensemble. Il prend également en compte “les relations entre le corps, l’esprit, la raison, la santé et la maladie”, selon la définition donnée par l’Organisation mondiale de la Santé, et “place l’accent sur l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps, et la tendance intrinsèque de l’organisme à s’auto-guérir”.

C’est le Dr Andrew Taylor Still qui, en 1874, en a posé les principes fondateurs. À savoir :

  • le principe de globalité : l'organisme doit être appréhendé dans sa totalité ;
  • l'interdépendance structure/fonction : la structure organique gouverne la fonction ;
  • le principe du mouvement : l'intégrité du système neuro-musculo-squelettique est essentielle, car c'est ce système qui assure le mouvement ;
  • la loi de l’artère : le bon fonctionnement du système vasculaire est indispensable pour garantir l'intégrité de l'organisme ;
  • le principe de l’autoguérison, ou homéostasie : le corps possède les capacités intrinsèques pour lutter contre les pathologies qui l'affectent.

Qui peut consulter un ostéopathe ?

Aujourd’hui réglementée en France, cette discipline “permet au corps de retrouver tout son équilibre et son fonctionnement optimal”, selon les termes du Collège Ostéopathique Strasbourg Europe. Pour pouvoir exercer, l’ostéopathe doit avoir suivi une formation de cinq ans après le baccalauréat, pour acquérir une connaissance approfondie de l’anatomie, de la physiologie et de la pathologie humaine.

Ce cursus lui permet “de proposer en toute sécurité des soins à tous les publics, du nourrisson au sénior”, précise le Syndicat Français des Ostéopathes (SFDO), aussi bien en curatif qu’en préventif. Vous pouvez donc consulter un ostéopathe quel que soit votre âge, y compris pendant la grossesse. Cette thérapie manuelle est également adaptée aux sportifs, notamment pour corriger les déformations induites par leur pratique.

Si le public auquel s’adresse l’ostéopathe est varié, les problématiques qu’il peut traiter le sont tout autant. Digestion difficile, douleurs menstruelles, mal de dos, migraines… Découvrez sans tarder les principaux champs d’application de l’ostéopathie, en images.

Des troubles musculo-squelettiques

1/8
Ostéopathe : que soigne-t-il et dans quels cas consulter ?

Qu’ils fassent suite à un traumatisme ou à un faux-mouvement, l’ostéopathe agit sur les problèmes de l’appareil locomoteur : raideurs, douleurs, blocages… dans différentes parties du corps. Par exemple, il soulage les lombalgies, les lumbagos, les tendinites ou encore les entorses, etc. Les troubles musculo-squelettiques constituent le motif principal de consultation chez ce professionnel de santé, précise le Syndicat Français Des Ostéopathes (SFDO). 

Des affections du système nerveux

2/8
Ostéopathe : que soigne-t-il et dans quels cas consulter ?

L’ostéopathie permet de soulager de nombreuses affections du système nerveux : maux de tête, vertiges, névralgies, sciatiques… Mais aussi d’améliorer certains états, comme la fatigue, l’anxiété, les TDAH, les troubles du sommeil, etc. 

Des problèmes digestifs

3/8
Ostéopathe : que soigne-t-il et dans quels cas consulter ?

L’ostéopathie viscérale traite les problèmes digestifs tels que la constipation, la diarrhée, les digestions lentes et difficiles, les ballonnements, la nausée, la dyspepsie ou encore le reflux gastro-œsophagien. Chez le nourrisson, il peut soulager les crises de colique et les régurgitations trop fréquentes. 

Des maladies de la sphère urinaire

4/8
Ostéopathe : que soigne-t-il et dans quels cas consulter ?

Ce professionnel de santé peut agir sur les infections urinaires chroniques et l’incontinence. 

Des affections de l’appareil génital

5/8
Ostéopathe : que soigne-t-il et dans quels cas consulter ?

“Certains troubles sexuels comme la dyspareunie peuvent être soignés en ostéopathie”, détaille le SFDO. C’est aussi le cas de certaines problématiques féminines, comme les règles irrégulières ou douloureuses, les difficultés à procréer ou encore les symptômes liés à la grossesse. 

Des infections de la sphère ORL et respiratoire

6/8
Ostéopathe : que soigne-t-il et dans quels cas consulter ?

Si elles surviennent de façon trop fréquente, les otites, rhinites, bronchites et autres sinusites peuvent être prises en charge par l’ostéopathie. 

Des pathologies du système vasculaire

7/8
Ostéopathe : que soigne-t-il et dans quels cas consulter ?

“Des céphalées ou migraines, des troubles de la circulation tels qu'un mauvais retour veineux, des hémorroïdes, des œdèmes du membre inférieur ou encore un syndrome des jambes sans repos peuvent être atténués par une prise en charge ostéopathique”, indique le SFDO sur son site. On peut aussi consulter ce professionnel pour atténuer des acouphènes. 

Comment soulager le mal de dos ?

8/8
 

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Que soigne un ostéopathe ? Les motifs de consultation en ostéopathie, SFDO. 

Le métier d'ostéopathe, SFDO. 

Qu'est-ce que l'ostéopathie ?, Collège Ostéopathique Strasbourg Europe. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.