Sommaire

L’hiver peut être rude pour le corps. Mais plutôt que de se ruer sur les médicaments, pourquoi ne pas privilégier des méthodes plus naturelles ? Les huiles essentielles peuvent être de véritables alliés santé pendant les mois les plus froids.

Les huiles essentielles contre les maux de l’hiver

Le ravintsara

Si vous vous sentez un peu patraque cet hiver, vous pouvez compter sur le ravintsara. Cette huile essentielle, extraite par la distillation des feuilles de camphrier de Madagascar, est parfaite lorsque vous commencez à vous enrhumer ou même en cas de grippe. Elle est également un anti-infectieux, un anti viral et un antibactérien puissant.

Vous pouvez l’utiliser en inhalation quand vous commencez à être enrhumé, vous sentir mal ou lorsque votre nez coule. Vous pouvez aussi l’utiliser en prévention en déposant une ou deux gouttes pures sur la gorge et au niveau du cou, proche des ganglions lymphatiques. Il est également possible de la diffuser à froid pour assainir l’air.

L’eucalyptus radié

En cas de rhume, de nez qui coule ou de voies respiratoires congestionnées, tournez-vous vers l’eucalyptus radié, un arbre australien. Son huile essentielle est un excellent expectorant et permet également d’assainir l’air. Elle est donc adaptée pour soutenir le système immunitaire en cas d’infections ORL : sinusite, rhume, rhinite, bronchite, toux grasses ou encore otites et grippe.

Vous pouvez utiliser 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié diluées dans une base d’huile neutre et appliquer en massage sur la nuque, le haut du dos et le plexus.

L’arbre à thé

Les vertus de l'arbre à thé sont connues depuis des milliers d’années par les aborigènes australiens. Cet arbuste permet de combattre les infections, les bactéries, mais aussi les virus. Son utilisation est donc particulièrement recommandée dans les périodes où votre système immunitaire est mis à rude épreuve pour lutter contre les virus et microbes hivernaux.

Vous pouvez l’utiliser en inhalation, en application locale sur les boutons ou encore pour le mal de gorge en déposant 1 goutte de tea tree dans 1 cuillère à café de miel cru à laisser fondre en bouche 3 fois par jour.

Le niaouli

Vous passez votre hiver à tousser ? L’huile essentielle de niaouli est faite pour vous ! Cet arbre originaire de la Nouvelle-Calédonie a des propriétés antibactériennes, antivirales et expectorantes.

Utilisée en inhalation, elle permet de libérer les bronches. En cas de bouton de fièvre, vous pouvez diluer une goutte de cette huile essentielle dans une huile neutre et l’appliquer sur la zone.

Les huiles essentielles pour combattre la fatigue hivernale

La menthe poivrée

Pas uniquement utile pour vos petits plats ou votre haleine, la menthe poivrée est un merveilleux allié pendant la période hivernale. L’huile essentielle de menthe poivrée permet de décongestionner les voies respiratoires, de requinquer en cas de coup de fatigue, mais aussi de soulager les maux de tête.

Vous pouvez l’utiliser en inhalation en versant quelques gouttes dans de l’eau chaude, ou simplement en appliquant une goutte diluée dans quelques gouttes d’huile végétale au niveau des tempes, en faisant attention à ne pas l’appliquer trop près des yeux. "L’huile essentielle de menthe poivrée doit être utilisée avec précaution de façon ponctuelle et à doses limitées. Pas d’usage prolongé sans l’avis d’un aromathérapeute", nous prévient Deborah Passuti, fondatrice de Deboterah.

Le pin sylvestre

Quoi de plus normal finalement que d’utiliser le pin sylvestre autour des fêtes de Noël. L’huile essentielle de cet arbre très répandu en Europe permet de rebooster l’organisme et de combattre la fatigue hivernale. Vous apprécierez également ses propriétés expectorantes et décongestionnantes.

Vous pouvez en utiliser quelques gouttes diluées dans une huile neutre en application sur le bas du dos au niveau des reins ou en inhalation.

Les huiles essentielles contre les excès hivernaux

Le citron

L’hiver n’est pas des plus cléments avec nos estomacs. On abuse de plats trop gras et riches. Pour faciliter la digestion et soulager des brûlures d’estomac, vous pouvez compter sur l’huile essentielle de citron. Quelques gouttes par voie orale sont suffisantes pour libérer votre ventre. Elle est également reconnue pour ses vertus anti-stress, de quoi survivre aux repas de famille les plus anxiogènes. Utilisez là aussi en diffusion, qui aura aussi l’avantage d’assainir l’air.

La cardamome

L’huile essentielle de cardamome est un incontournable de la médecine ayurvédique. Elle permet de lutter contre les soucis digestifs, mais aussi contre la mauvaise haleine ! Utilisez cette huile en application locale sur le ventre en la diluant dans une huile végétale ou en ingérant deux gouttes dans du miel après les repas.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

https://www.deboterah.com

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.