Médecines douces : les différentes thérapies manuelles

Différentes thérapies manuelles existent actuellement dans la branche des médecines douces. Ostéopathie, kinésithérapie, chiropractie, comment s'y retrouver ?
Istock

L'ostéopathie

L'ostéopathie consiste à redonner de la mobilité au corps. Que ce soit au niveau des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères, un déséquilibre peut entraîner des troubles de la santé. L'ostéopathie permet donc d'aider le corps à se rééquilibrer de manière globale. Le praticien utilise des méthodes manuelles consistant à rendre plus mobiles les parties du corps qui en ont besoin. Elle peut agir sur le système moteur, neurologique, cardio-vasculaire, digestif ou encore ORL.

Kinésithérapie

La kinésithérapie est une méthode de rééducation, consistant à aider un patient à renforcer les muscles de son corps, mais aussi à redonner de l'élasticité aux muscles ou à améliorer la mobilité musculaire. La kinésithérapie peut être active ou passive. Lorsqu'elle est active, le patient réalise des exercices prescrits par le praticien, par exemple en cas de rééducation suite à un accident. Lorsqu'elle est passive, le praticien réalise des massages, des étirements ou une mobilisation des articulations.

Chiropractie

La pratique de la chiropractie est moins répandue en France que celle de l'ostéopathie. Cette méthode de soin manuelle consiste à manipuler différentes parties du corps, et en particulier la colonne vertébrale. Elle peut ainsi permettre d'aider à soigner des maux de dos, des torticolis ou encore de l'arthrose.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):