Quel est le taux de couverture ?

La prise en charge d’une cure thermale par la Sécurité sociale varie de 65 % à 100 % selon votre taux de couverture. Certaines mutuelles peuvent prendre tout en charge ou une partie, la somme restante étant à votre charge (en clair : elles peuvent vous rembourser le ticket modérateur !).

À noter : les titulaires de la CMU peuvent être dispensés de régler ce montant dans certains thermes.

Tous les soins sont-ils pris en charge ?

Seule la cure thermale est remboursée en totalité ou en partie par la Cnam – même si elle implique des frais de transport ou d’hébergement. Toutefois, d’autres prestations peuvent être prises en charge sous conditions de ressources. La Sécurité sociale doit vous en informer via votre accord de prise en charge.

En pratique : 65 à 100 % du coût de vos transports peuvent être pris en compte, sur présentation de justificatifs.

Côté hébergement, elle peut aussi rembourser 65 à 100 % d’un forfait de 150 euros. Certaines mutuelles peuvent prendre en charge, partiellement, la somme restant à votre charge.

Une prescription médicale s’impose

Pour qu’elle soit remboursée, la cure doit durer dix-huit jours et être prescrite par votre médecin. Il vous remplit une demande de prise en charge de la Caisse primaire d’assurance-maladie, qu’il faut ensuite à la caisse d’affiliation. Cette dernière retourne une prise en charge après acceptation.

Attention : mener si possible ces démarches au cours des trois mois qui précèdent la cure. But de l’opération : être pris(e) en charge dès votre arrivée aux thermes.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.