Sommaire

Pied gonflé : pourquoi les pieds enflent-ils ?

À peine l'été arrivé, vous remarquez un détail disgracieux : vos pieds gonflent. Mais d’où cela peut-il provenir ? On vous explique.

Pied gonflé : quelles sont les causes ?

En général, lorsque les jambes et pieds gonflent, il s'agit d'un problème de rétention d'eau, de surpoids ou d'insuffisance veineuse dans les membres inférieurs.

Avec la chaleur, les vaisseaux se dilatent pour garder à tout prix la température corporelle basse. Problème, une fois dilatés, ces vaisseaux sanguins ont du mal à faire refluer le sang vers le cœur. L’eau reste bloquée dans vos pieds qui gonflent. Si les veines perdent en élasticité, le sang aura tendance à stagner et à s'échapper vers les tissus provoquant le fameux gonflement sur vos pieds.

Pied gonflé : attention aux veines dilatées !

Parfois, il arrive que des complications surviennent lors d'un gonflement de pied. Lorsque les veines se dilatent sous l'effet de divers facteurs - dont la chaleur - un caillot de sang peut se constituer dans une veine profonde, l'obstruant brutalement.

Dans les heures qui suivent sa formation, il peut remonter jusqu'au cœur et aller boucher une artère pulmonaire : c'est l'embolie pulmonaire, complication redoutée de la phlébite, responsable en France de 20 000 décès par an.

Pieds gonflés : leurs dangers pour la santé

En France, entre 50 et 100 000 phlébites (un trouble cardiovasculaire qui correspond à la formation d'un caillot de sang dans une veine) surviendraient chaque année.

La thrombose veineuse profonde, caractérisée par le développement d’un caillot sanguin (thrombus) dans une veine importante des membres inférieurs, est fréquente : 300 000 cas sont diagnostiqués chaque année, mais aussi dangereuse : elle est responsable de près de 20 000 décès annuels en France.

Selon l’Insee, en 1996, près de 18 millions de Français souffraient de problèmes de circulation veineuse et environ 10 millions étaient atteints de varices.

Un pied gonflé d’un seul côté

Pied gonflé d'un côté : quand s'inquiéter ?

"Avoir le pied gonflé d’un seul côté doit vous alerter. C’est souvent le résultat d’un œdème unilatéral”, indique le Dr Toledano. "Chaque fois que vous détectez un problème sur un seul pied, vous devez aller consulter car c’est le signe d’une anomalie spécifique”.

Pied gonflé d'un côté : quelles sont les causes ?

"Un œdème d'un seul côté du pied doit interpeller. Celui-ci peut être lié à une insuffisance veineuse, même si cette pathologie touche le plus souvent les deux pieds", confirme le Dr Toledano.

Cet œdème est favorisé par la position debout, immobile mais aussi par la chaleur et par le type d’activité professionnelle (certains métiers sédentaires favorisent les troubles veineux).

Certains symptômes peuvent vous aider à déterminer si vous avez des troubles veineux :

  • Capillaires qui "claquent".
  • Petites veines apparentes.
  • Varices.

Pied gonflé d'un côté : ce que vous risquez !

Avec une mauvaise circulation sanguine, le sang tend à stagner dans les veines des membres inférieurs, qui se dilatent et deviennent plus poreuses.

De ce fait, une partie de l'eau qui y circule s'échappe du sang vers les cellules. Celles-ci se gorgent d'eau et font gonfler les tissus : on parle de rétention d'eau. Les femmes enceintes y sont particulièrement sujettes, notamment en fin de grossesse, car l'utérus vient appuyer sur les principaux vaisseaux sanguins de l'abdomen rendant plus difficile la circulation.

À noter : La phlébite (aussi appelée thrombose veineuse et qui se traduit par la présence d'un caillot de sang dans une veine), souvent unilatérale, doit également vous poussez à consulter.

Une gêne au niveau du pied gonflé

Une gêne au niveau du pied gonflé© Istock

Gêne au niveau du pied gonflé : quand s'inquiéter ?

“Si vous sentez une gêne au niveau de votre pied, si vous avez du mal à marcher, il faut aller consulter. Cette gêne peut révéler la présence d’un œdème lymphatique qui s’est installé”, met en garde le Dr Toledano.

Notez que l'œdème lymphatique (accumulation anormale de liquide dans le bras ou la jambe) n’est pas douloureux, mais uniquement gênant. Bien souvent, ce sont les proches de la personne touchée qui lui font remarquer qu’elle a du mal à marcher.

Gêne au niveau du pied gonflé : quelles sont les causes ?

Rappelons que le système lymphatique draine le liquide et les protéines des tissus. Dans le cas d’un œdème lymphatique, la lymphe ne peut plus circuler librement et on voit apparaître un gonflement : le fameux œdème. Cet engorgement peut se produire lorsque des ganglions lymphatiques sont retirés lors d’une opération.

Encore une fois, cet œdème est caractérisé par le gonflement d’un seul pied.

Parfois, l'œdème généralisé - à distinguer de celui-ci localisé - est le reflet d’une insuffisance cardiaque, d’une insuffisance veineuse ou d’une insuffisance rénale, mais il peut aussi être causé par une prise de médicaments non adaptés : "De nombreuses personnes viennent dans mon bureau avec un pied gonflé et se rendent compte que ce symptôme est le résultat de traitements favorisant les œdèmes”" révèle le Dr Toledano.

Pour le prévenir, privilégiez une activité physique modérée et régulière. Plus une personne est en forme, plus son système lymphatique fonctionne efficacement.

Gêne au niveau du pied gonflé : que faire si une douleur apparaît ?

“Une douleur au niveau du pied doit obligatoirement vous mettre la puce à l’oreille, contrairement à un œdème non douloureux, où vous pouvez attendre quelques jours pour voir son évolution. En revanche, l’apparition d’une douleur - en particulier unilatérale - doit amener à consulter”, assène Ariel Toledano.

Gêne au niveau du pied gonflé : ce que vous risquez !

On appelle également cette pathologie le "lymphœdème" (soit une accumulation de liquide lymphatique dans les tissus). Elle évolue en 3 stades :

Tout d’abord, le stade "précoce" se manifeste par un œdème (ou gonflement) épisodique survenant généralement en période estivale ou en cas de station immobile trop longue. Le gonflement disparaît totalement ou partiellement au repos.

Au stade dit "fibreux", le lymphœdème s’aggrave. On peut observer des changements cutanés avec un durcissement de la peau. Le repos ne suffit plus à réduire l’œdème.

Enfin, le stade "éléphantiasis" est caractérisé par une forte augmentation du volume de la zone touchée. Elle devient très dure et le gonflement est irréversible. Parfois, la zone s'infecte.

Les complications rhumatologiques apparaissent également lorsque le membre atteint devient lourd et volumineux. Des douleurs lombaires et/ou articulaires apparaissent pouvant aller jusqu’au handicap.

En absence de traitement, le lymphœdème s’aggrave et s’étend de manière progressive.

Une trace lorsque l’on appuie sur le pied gonflé

Trace sur la peau : quelle sont les causes ?

Semblable à une boursouflure, l’œdème est généralement présent au niveau de la cheville et au-dessus du pied. Il persiste généralement entre 2 à 5 jours et disparaît sans laisser de séquelle mais récidive souvent.

Pour l'identifier, une astuce simple mais très efficace existe : “Lorsque l’on appuie avec son index sur son pied gonflé et qu’une trace apparaît sur la zone concernée, c’est le signe d’un œdème”, assure le Dr Toledano.

La peau reste ainsi "marquée" quelques secondes et symbolise souvent un trouble de la circulation sanguine. Il s’agit d’un gonflement des tissus dû à la présence d’une quantité anormale de liquide, le sérum sanguin. Le plasma sort alors des vaisseaux sanguins et se dirige vers le tissu interstitiel (tissu de soutien entre les organes).

Trace sur la peau : quels risques ?

Les œdèmes peuvent provoquer une sensation de lourdeur dans les membres concernés, voire une douleur.

Ses conséquences dépendent de la cause originale, mais le Dr Toledano précise que bien souvent "cet œdème est une gêne au quotidien pour les personnes concernées. Certaines ne peuvent même plus se chausser”.

Trace sur la peau : quels traitements ?

Pour connaître la raison de l’apparition de cet œdème, n’oubliez pas d’aller effectuer des examens pour vérifier l’état de votre circuit lymphatique mais aussi vérifier s’il n’y a pas d’infection. Après avoir déterminé la cause de l'œdème, le médecin vous donnera ensuite le traitement adapté pour le soigner. Parfois, l'œdème disparaitra tout seul, à la suite d’un massage ou d’un temps de repos.

Bon à savoir : des œdèmes “réactionnels” peuvent apparaître à la suite d’un traumatisme. Dans ce cas de figure, la cause est inflammatoire.

Pied gonflé : comment soulager la douleur ?

Différentes astuces existent pour calmer vos douleurs aux pieds :

  • Se reposer.
  • Surélever les jambes (avec l'aide par exemple d'un coussin sous le matelas pour garder cette petite inclinaison toute la nuit.)
  • Masser les jambes dans le sens de la circulation, du bas vers le haut. (Par des mouvements circulaires, massez vos orteils et tout le pied jusqu'au talon, puis vos chevilles et ainsi de suite en remontant jusqu'au genou.)
  • Faire un drainage avec un jet d’eau froide. (Sous la douche passez un jet assez puissant, aussi froid que vous pouvez le supporter, sur chaque jambe, du bas vers le haut pendant environ cinq minutes. L'eau froide va tonifier les vaisseaux dilatés et stimuler la circulation sanguine.)
  • Porter des chaussettes de contention, car elles améliorent le retour veineux.
  • Éviter de croiser les jambes.
  • Ne pas manger trop salé.
  • Avoir une alimentation très diversifiée et ne pas supprimer les protéines. (Si vous n’en consommez pas l’équilibre de l’eau entre le système intracellulaire et extracellulaire sera perturbé et l’eau va rester dans le milieu extracellulaire. Résultat, l’eau se stockera dans les cellules et fera gonfler les tissus).

Toutes ces mesures doivent vous soulager. Si ce n’est pas le cas, c’est le moment d’aller consulter pour vos pieds.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

"L’œdème lymphatique", La ligue contre le cancer.

"Insuffisance veineuse", Fédération française de cardiologie. 

"Comment en finir avec les pieds qui gonflent ?", Passeport Santé.

"Thrombose veineuse", Inserm, 7 novembre 2015. 

mots-clés : Gonflement