Encephalite a tique : les symptomes de la maladie qui progresse en Europe

Si l’encéphalite à tique - pathologie virale responsable de symptômes neurologiques graves - reste plutôt rare en France, une hausse des cas et une extension de sa zone de transmission ont été observées en Europe ces dernières années. Ces raisons l’ont conduite à être ajoutée à la liste des maladies à déclaration obligatoire (MDO), tout comme le virus West Nile.

Ce dispositif, mis en place en 2003, demande aux docteurs et biologistes de transmettre aux médecins inspecteurs de santé publique et leurs collaborateurs des Agences régionales de santé (ARS) ainsi qu’aux épidémiologistes de Santé publique France, les données de certaines maladies surveillées. Avec l’ajout du virus West Nile et de l’encéphalite à tique depuis mai 2021, la liste en compte désormais 36.

Encéphalite à tique : qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, l’encéphalite à tique est transmise à l’homme par la morsure d’une tique infectée par un virus de la famille des Flaviviridae. Il en existe 3 sortes : européen, extrême oriental et sibérien. Seul le premier est présent en France. Il provoque une forme de la maladie moins grave que les deux autres. Bien que peu courante, une contamination par la consommation de produits laitiers au lait cru provenant d'un troupeau malade peut aussi être possible.

Santé Publique France précise sur son site que la pathologie est “très rare” dans l’Hexagone. “Les cas diagnostiqués en France sont principalement acquis sur le territoire national dans le Nord Est de la France, en Haute-Savoie, dans l’Ain et dans le Massif du Forez”, indique l’organisme. Certains malades sont infectés à l’étranger. L’encéphalite sévit généralement de l’Europe de l’Est, au nord du Japon et de la Chine.

"En Europe, les pays les plus touchés sont la République tchèque et l’Allemagne, et les pays baltes. Une extension de la maladie en direction de l’Europe du Nord et de l’Est est observée”, précise Santé Publique France. 

L’incubation de la maladie est en moyenne d’une à deux semaines. Il n’y existe pas actuellement de médicament contre cette pathologie qui atteint le système nerveux central ou périphérique dans 20 à 30%. Le traitement ne peut être que symptomatique. Retrouvez en détail les signes d’une encéphalite à tique notre diaporama.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2021/le-virus-west-nile-et-l-encephalite-a-tique-rejoignent-la-liste-des-maladies-a-declaration-obligatoire

https://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/Encephalite-a-tiques

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.