Les chiens pourraient vous empêcher de développer la maladie de Crohn. C’est ce que démontre une nouvelle étude présentée le 23 mai 2022 durant la semaine des maladies digestives à San Diego aux Etats-Unis. D’après les chercheurs, si un enfant est en présence d’un chien entre l’âge de cinq et 15 ans, il serait davantage protégé de la maladie de Crohn.

“L'exposition à cet animal domestique est liée à une perméabilité intestinale saine et un bon équilibre entre les microbes dans l'intestin et la réponse immunitaire du corps”, explique le docteur William Turpin, auteur de l'étude et associé de recherche à l'hôpital Mont Sinaï et à l'université de Toronto.

Pour rappel, la maladie de Crohn fait partie des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Elle peut toucher n’importe quel segment du tube digestif (depuis la bouche jusqu’à l’anus) et occasionne une fragilisation de la muqueuse intestinale. La maladie se manifeste par des poussées, d’intensité et de durée variables, et sont caractérisées par des diarrhées (parfois avec des saignements) et des douleurs abdominales. Très douloureuses, elles sont provoquées par des ulcérations plus ou moins sévères avec un risque de complications.

Avoir un chien entre l’âge de cinq et 15 ans protège vos intestins

Pour arriver à ces résultats, les scientifiques ont récolté les données de 4 300 parents de patients atteints de la maladie de Crohn. Ils ont également analysé plusieurs facteurs tels que la taille de la famille, le nombre de salles de bain dans le logement, le lieu de vie, mais aussi la présence de chiens ou de chats comme animaux de compagnie.

“Notre étude semble s'ajouter à d'autres suggérant que le manque d'exposition aux microbes au début de la vie peut entraîner un manque de régulation immunitaire envers les microbes environnementaux”, indique le docteur William Turpin.

Finalement, avoir un chien durant l’enfance, notamment entre l’âge de cinq et 15 ans, est le facteur qui protégerait le plus contre la maladie. Vivre dans une famille composée d'au moins trois membres lors des premières années de vie est aussi associé à une meilleure composition du microbiome plus tard dans la vie.

Microbiote intestinal : les chats ne le préserveraient pas

Néanmoins, vivre avec un chat n’aurait pas les mêmes effets selon les experts. “Nous n'avons pas les mêmes résultats avec ces animaux, même si nous essayons toujours de déterminer pourquoi”, indique William Turpin. “Cela pourrait être dû au fait que les propriétaires de chiens sortent plus souvent avec leurs animaux de compagnie ou vivent dans des zones avec plus d'espaces verts, ce qui a déjà été démontré comme une protection contre la maladie de Crohn”.

Toutefois, les conclusions de cette étude sont à prendre avec des pincettes car elles restent encore incertaines. “La prudence s'impose dans l'interprétation de ces résultats”, alerte l’auteur principal de la recherche. “Les raisons pour lesquelles la possession d'un chien semble fournir une protection contre la maladie de Crohn restent floues”.

Sources

https://www.nsalons.com/digestive-disease-week/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.