Maladie de Crohn : les aliments a privilegier en periode de poussee

La maladie de Crohn fait partie des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) et affecte, plus spécifiquement, les parois du tube digestif - de l’œsophage au rectum. Elle évolue par poussées, dont la fréquence, la durée et l’intensité varient selon les patients et qui se caractérisent par une diarrhée et des maux de ventre ; en alternance avec des périodes de rémission, c’est-à-dire sans symptôme.

S’il n’y a pas de régime particulier à adopter pendant les phases d’accalmie, il est conseillé, en revanche, d’adapter son alimentation durant les poussées. L’idée étant de préserver un apport suffisant en nutriments - et donc d’éviter les carences et la déshydratation - tout en facilitant la digestion et en limitant l’irritation du tube digestif. Avec l’aide de Sophie Janvier, diététicienne-nutritionniste, nous vous listons les aliments à privilégier en période de crise.

Maladie de Crohn : quid du régime sans résidu ?

“Avant tout, précisons qu’il convient d’adapter l’alimentation en fonction des types de symptômes : diarrhée, ballonnement… Il n’y a donc pas un régime universel préconisé dans la prise en charge de la maladie de Crohn”, précise la spécialiste. “Si le régime sans résidu (pauvre en fibres et en lactoses, ndlr) est généralement conseillé, il peut être plus ou moins élargi selon les manifestations de chacun”.

Ainsi, lorsque le transit est accéléré et que le patient signale un inconfort digestif, il sera conseillé de limiter la consommation de fibres pendant la poussée - “et seulement pendant la poussée”, insiste Sophie Janvier. En cas de sténose, c'est-à-dire d'intestin rétréci, il faut aussi éviter les aliments fibreux et les petites graines, telles que les graines de chia.

En revanche, “il ne faut pas forcément retirer tous les fruits et légumes”, souligne la nutritionniste. “Certains légumes peuvent être tolérés, s'ils sont épluchés, épépinés et mixés, de même que certains fruits, notamment sous forme de jus sans pulpe”. Découvrez plus précisément, et en images, la liste des aliments conseillés lors des périodes symptomatiques de la maladie de Crohn.

Pâtes, riz blanc, semoule…

1/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Pendant les phases de poussées, il est recommandé de privilégier les produits céréaliers raffinés (pâtes blanches, riz blanc, semoule…) et d’éviter leur version complète. 

Farine blanche et Maïzena

2/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Pour vos gâteaux, biscuits et autres pâtes à tarte, privilégiez la farine blanche, plutôt que sa version complète ou semi-complète, ainsi que la Maïzena. 

Biscotte, pain de mie blanc

3/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Au quotidien, ces aliments sont souvent déconseillés, car raffinés, sucrés et riches en additifs. Vous pouvez néanmoins faire une exception lors des poussées de maladie de Crohn, puisque ces aliments sont pauvres en fibres, et donc peu irritants pour le tube digestif. 

Viande blanche

4/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Exit la viande rouge, très longue à digérer, durant les crises symptomatiques. Privilégiez la viande blanche et maigre, sans la peau. 

Poisson maigre

5/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

De même, on évite les poissons gras comme le saumon, le thon ou la sardine, et l’on préfère le poisson blanc en filet, grillé, cuit au four ou encore au court-bouillon. 

Oeufs durs

6/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Les œufs durs ou pochés sont cuits sans matière grasse, et donc plus digestes que leur version au plat ou brouillés. 

Jambon blanc dégraissé

7/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

La charcuterie doit être évitée le plus possible durant les poussées, à l’exception du jambon blanc dégraissé. 

Gelée de fruits

8/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Les gelées de fruits et le miel peuvent être consommées lors des crises. En revanche, mieux vaut éviter la confiture. 

Certains fruits cuits, mixés et épluchés

9/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

“La pomme, la poire, la banane et le coing sont généralement mieux tolérés pendant les périodes de poussée de maladie de Crohn”, souligne la diététicienne-nutritionniste. 

Bouillons et soupes

10/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

De manière générale, consommez vos légumes cuits, mixés et épluchés durant les phases de poussée. Attention, tous ne seront pas tolérés de la même manière, selon le patient et ses symptômes. “En principe, “ceux qui passent le mieux sont les carottes, les courgettes sans peau ni pépins, les haricots verts extras fins, la patate douce, les pommes de terre à l'eau, les tomates sans peau ni pépins, de même qu’en coulis et en sauce”, précise Sophie Janvier. 

Matières grasses crues

11/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Assaisonnez vos aliments uniquement après cuisson, pour ne pas faire cuire vos matières grasses. Optez pour des huiles végétales ou, éventuellement, une noisette de beurre. En revanche, la friture doit être évitée absolument, car indigeste et inflammatoire. 

Lait sans lactose ou boissons végétales

12/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Impossible de vous passer de votre café au lait ? Optez pour du lait sans lactose ou des boissons végétales “sans émulsifiant”, précise la diététicienne. Lait d’avoine, lait d’amande, lait de riz… le choix est vaste. 

Fromages à pâte dure

13/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Tous les fromages ne doivent pas forcément être éliminés durant les poussées. Vous pouvez consommer des fromages à pâte dure, comme le gruyère, le comté, le cantal, la mimolette ou le gouda, par exemple. 

Biscuits secs et cakes sans fruit

14/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Envie d’une petite douceur pour le goûter ? Vous pouvez jeter votre dévolu sur quelques biscuits secs, des madeleines ou des gâteaux à base de farine blanche, sans fruit. 

Eaux et tisanes

15/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Côté boissons, privilégiez l’eau plate et les tisanes, sans théine. 

Jus de fruits et de légumes sans pulpe

16/17
Maladie de Crohn : les aliments à privilégier en période de poussée

Vous pouvez également siroter un petit verre de jus de fruits ou de jus de légumes, sans pulpe. 

La maladie de Crohn, qu'est-ce que c'est ?

17/17
 

Sources

Merci à Sophie Janvier, diététicienne-nutritionniste à Paris. 

Maladie de Crohn, Vidal.fr

Régime sans résidu, Centre des Pathologies de l'Appareil Digestif (Lyon). 

Maladie de Crohn : définition et facteurs favorisants, Ameli.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.