Ecouter l'article :

C'est une découverte majeure dans la compréhension de la maladie de Crohn, qui touche chaque année 120 000 personnes en France selon la Société nationale française de gastro-entérologie. Selon une étude publiée le 12 mars dernier dans la revue Science, c'est un champignon intestinal qui serait à l'origine d'une infection microbienne empêchant la guérison des malades. Ce type de levure, appelée Debaryomyces hansenii, est présente dans le fromage et la viande.

Comme le rapporte Pourquoi docteur, qui relaie l'étude, les chercheurs de la Cleveland Clinic ont découvert que cette levure serait présente en quantité beaucoup plus élevée chez les personnes atteintes de la maladie de Crohn, que chez ceux n’ayant pas cette pathologie. En effet, le champignon a été retrouvé dans les zones enflammées du côlon et de l’intestin grêle ainsi que dans les plaies intestinales non cicatrisées des personnes atteintes de la maladie. Cela révèle donc que la levure s'y développe, empêchant ainsi la cicatrisation.

La levure agirait sur une hormone du système immunitaire

En pratique, selon l'étude, c'est à cause de l'action inflammatoire du champignon Debaryomyces hansenii que les personnes atteintes de la maladie de Crohn ne parviennent pas à guérir. La levure agirait sur une hormone du système immunitaire, une cytokine, appelée chimiokine ligand 5 ou CCL5. En augmentant les niveaux de CCL5, le champignon intestinal accentuerait l'inflammation des malades.

Il s'agit donc d'un véritable espoir de nouveau traitement pour les personnes atteintes de cette maladie chronique. Les chercheurs espèrent que de nouveaux traitements pourront être élaborés en ciblant CCL5 ou la Debaryomyces hansenii. D’autres études seront toutefois nécessaires pour comprendre pourquoi la levure est sans danger chez les individus en bonne santé et connaître son rôle précis dans le développement de la maladie de Crohn, en particulier via ses interactions avec d'autres composants du microbiome et du système immunitaire.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.