La lutte contre le coronavirus a lourdement impacté celle contre le sida. En effet, alors que la Journée mondiale contre le sida aura lieu ce mardi 1er décembre, l’ONUSIDA se montre pessimiste pour les années à venir.

Comme le rapporte France Culture, alors que le VIH a causé 700 000 morts en 2019, le nombre de décès pourrait augmenter de 70 000 à 150 000 cette année, d'après les modélisations et projections établies par l'ONUSIDA. Le nombre de nouvelles infections en 2020 a déjà été majoré de 300 000 par rapport à ce qui avait d'abord anticipé pour cette année.

Le 30 octobre dernier, l’Organisation mondiale de la Santé et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance a assuré que "les données mensuelles fournies portant sur les perturbations au niveau des services de dépistage du VIH et de traitement font état d’un recul significatif des services de dépistage du VIH dans pratiquement tous les pays apportant des informations".

Des "actions de prévention et d'information n'ont pas pu se tenir"

Le journaliste Paul Benkimoun assure ainsi à France Culture qu'il y a eu depuis le début de l'épidémie de coronavirus "des difficultés dans un certain nombre de pays pour des chaînes d'approvisionnement" et "des campagnes de dépistage altérées par le confinement". Il explique que des "actions de prévention et d'information, souvent faites en marge de grands rassemblements, n'ont pas pu se tenir". Cela a "perturbé non seulement les tests", mais aussi entraîné dans plusieurs pays (Afrique du Sud, Lesotho, Sierra Leone, République dominicaine...), "une baisse de la mise sous traitement antirétroviraux".

Selon l'ONUSIDA, "un recul marqué et durable des services de dépistage du VIH a été constaté dans tous les pays sauf le Rwanda et cette tendance est apparue en avril dans la plupart des pays". Dans cinq pays, le Myanmar, le Mozambique, Madagascar, le Rwanda et l’Arménie, le nombre de dépistages a retrouvé son niveau d’avant-crise, alors qu’il reste bas dans d’autres pays comme le Guyana et le Pérou. 56 pays ont fourni des données sur le dépistage du VIH au moins pour un mois entre janvier et juillet 2020 et 17 ont fourni suffisamment de données pour reconnaître des tendances sur cette période.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.