Invasion de punaises de lit dans deux cités universitaires à Montpellier

Publié le 04 Octobre 2018 par Claire Ménage, journaliste santé
Le quotidien Midi Libre rapporte jeudi 4 octobre 2018 que des résidences de cités universitaires de Montpellier seraient infestées par les punaises de lit.
Publicité

© Adobe StockUne invasion de punaises de lit semble avoir élu domicile dans au moins deux résidences universitaires de Montpellier, annonce le journal Midi Libre, jeudi 4 octobre 2018. Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), déplorent que les établissements Triolet et Boutonnet mettraient "en danger la santé des étudiants par ce problème sanitaire". L’administration aurait adressé un mot aux étudiants concernés pour leur dire "qu'ils pouvaient continuer à dormir dans leurs chambres", ce ne serait que de "simples piqûres de moustiques".

Publicité

"L’insalubrité dans les cités universitaires est constamment dénoncée"

Les punaises de lit sont des ectoparasites qui se nourrissent du sang de leur hôte, rappelle le quotidien. D’après le Midi Libre, des chercheurs auraient découvert en 2014 que les punaises de lit pouvaient éventuellement transmettre la maladie de Chagas à l’homme. L’insalubrité dans les cités universitaires est constamment dénoncée par le syndicat. Des coupures d’eau à répétition qui avaient entrainé des problèmes d’hygièn e avaient fait l’objet de nombreuses plaintes, rappelle le syndicat dans le journal. Le CROUS se doit "de procéder le plus rapidement à la désinfection de l’ensemble des bâtiments des cités universitaires de Montpellier, ainsi que la publication d’informations régulières concernant l’épidémie et l’avancée des opérations de désinfection. Et de signer la pétition qui vient tout juste d'être déposée en ligne, explique le syndicat face à ce constat alarmant.

Publicité

Comment savoir si vous avez des punaises de lit ?

Elles ont six pattes, ne mesurent pas plus de 7 millimètres, sont brunes, ovales et se nourrissent de sang humain. Les punaises de lit sont considérées comme un véritable fléau et peuvent rapidement vous rendre les nuits impossibles : quand vous vous rendez-compte qu’elles vous piquent, il est souvent déjà trop tard pour s’en débarrasser facilement. "Les punaises de lits aiment les espaces sombres et les endroits calmes. Les chambres à coucher et salon avec canapé sont les pièces principalement ciblées", précise avant tout le ministère des Solidarités et de la Santé. Si vous détectez une infestation de punaises de lits, lavez à la machine vos vêtements, oreillers et linge de maison à plus de 55°C. Aspirez votre logement y compris les plinthes et les petits espaces au moyen d’un bec suceur, videz le contenu de l’aspirateur dans un sac fermé et nettoyez le conduit de votre aspirateur. Obstruez les plinthes, les fissures et les fentes. Enfin, "si vous continuez à voir un grand nombre de punaises de lits, contactez un spécialiste de la lutte antiparasitaire ou les services d’actions de salubrité ou d’hygiène de votre Mairie. Eviter les draps rouge : une étude de l'université de Floride et de l'Union College de Lincoln (Etats-Unis) réuni plusieurs groupes de punaises de lit face à plusieur abris de couleurs différentes. Les abris jaune et vert ont été moyennement colonisés par les petites bêtes alors que l'abri rouge en était infesté ce qui laisserait entendre que les punaises de lit pourraient être attirées par la couleur rouge. Mieux vaut donc éviter de choisir ses draps de cette nuance.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X