Sommaire

En hiver, votre visage est une des parties de votre corps les plus exposées au froid et aux intempéries. Or, la peau y est particulièrement délicate... surtout celle de vos lèvres. Cette dernière est dépourvue de glandes sébacées, de mélanine et de film hydrolipidique, elle est donc plus sensible aux agressions extérieures. Résultat : les lèvres s'assèchent plus vite, se craquèlent et picotent.

Pour pallier ce problème, il est primordial de bien les hydrater. Mais pas n'importe comment. Si le baume à lèvres est le premier réflexe à avoir en cas de lèvres gercées, encore faut-il utiliser le bon produit...

Choisissez le bon stick à lèvres

Un bon stick à lèvres doit hydrater, mais aussi protéger des infections qui pourraient causer des crevasses importantes. Certains composants utilisés dans les crèmes et les baumes sont à éviter, car ils sont inutiles et peuvent même empirer la situation.

Les meilleurs composants : un produit à base d’huiles végétales, de carnauba, de candelilla ou de cire d'abeille.

Les composants à éviter : l’huile de paraffine. Lorsqu’il y en a trop, la peau la rejette et cela ne fait qu'accroître le dessèchement. Du coup on rajoute de la crème... un vrai cercle vicieux !

Évitez également les baumes à lèvres parfumés, qui ont tendance à irriter la peau de vos lèvres plus qu'à la soulager et, de manière générale, tous les composants irritants (acide salicylique, aldéhyde cinnamique ou menthol). Préférez les produits les plus naturels possibles.

Lèvres gercées : les autres erreurs à éviter

D'autres erreurs, fréquentes en cas de lèvres gercées, sont à éviter :

  • se lécher les lèvres ;
  • se laver le visage à l'eau chaude ;
  • arracher ses peaux mortes ;
  • n'hydrater ses lèvres qu'en hiver ;
  • ne pas les protéger du soleil.

Lorsqu'on a les lèvres qui tiraillent, il est fréquent de les humecter machinalement en y passant la langue... Or, ce geste ne fait qu'aggraver les choses. On le sait : la digestion commence dans la bouche. La salive contient des enzymes qui aident à dissoudre les aliments. Les déposer sur les lèvres ne peut donc que les abîmer. En prime, l'évaporation de la salive sur les lèvres accélère leur dessèchement.

Quant à la douche bien chaude, tentante en hiver, elle est également à proscrire. L'eau chaude dissout le sébum, un corps gras naturel qui protège la peau, et la rend donc plus vulnérable aux agressions.

Pour ce qui est d'arracher les peaux mortes, l'explication est évidente. D'une part, vous risquez de faire saigner vos lèvres et d'agrandir les gerçures, qui mettront plus longtemps à cicatriser. D'autre part, cela augmente le risque d'infection, puisque les germes pourront se déposer directement sur ces plaies à vif. Mieux vaut opter pour un gommage léger, comme nous vous l'expliquons dans les pages suivantes.

Enfin, n'attendez pas l'hiver pour hydrater vos lèvres ; utilisez votre stick hydratant quotidiennement, tout au long de l'année. Lorsque l'ensoleillement est important - l'été à la mer ou l'hiver à la montagne, par exemple - choisissez un baume avec un indice de protection solaire au moins égal à 30.

Vous aussi participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Quand on a les lèvres gercées, 5 choses à ne pas faire, Huffington Post, 26 janvier 2019. 

Lèvres, Le Figaro. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.