Verrons-nous à l’automne 2021 des gens se promener dans la rue sans masque ? C’est en tout cas le scénario optimiste dévoilé par l’Institut Pasteur, dans sa dernière étude sur la vaccination contre la Sars-CoV-2 en France. Cette publication scientifique, réalisée en collaboration avec Santé publique France et la Haute autorité de Santé, met en avant la nécessité de vacciner l’ensemble de la population pour restreindre l’extension du virus.

Vacciner tous les adultes, une nécessité

Les différents acteurs de cette recherche ont réalisé un modèle mathématique qui prend en compte plusieurs facteurs : âge, comorbidités, mode de transmission. Ces paramètres ont permis de déterminer quel pourcentage de la population doit être vacciné.

Selon leurs calculs, si les variants de la Covid-19 n'atteignent pas un taux de transmission supérieur à celui observé lors du pic épidémique du printemps dernier, la France pourrait se passer de restrictions sanitaires à partir de l’automne prochain à une condition : vacciner 90% des adultes, et ne pas dépasser les 1000 hospitalisations par jour.

L’Institut Pasteur reconnait que les chiffres de cette étude sont très ambitieux, étant donné les a priori et craintes d’une partie des Français sur les produits de Pfizer, AstraZeneca et Moderna. Face à la faible adhésion de la population, la recherche propose une solution alternative pour freiner la propagation du virus et retrouver lavie "normale" : la vaccination des enfants.

Covid-19 : continuer à prioriser les personnes à risques

Les chercheurs se sont également penchés sur les mesures prises par les autorités de santé lors du déploiement de la couverture vaccinale. Ces travaux confirment que la vaccination doit concerner en premier lieu les individus à risques. C’est-à-dire les personnes les plus âgées, particulièrement vulnérables face à ce coronavirus.

Au vu du nombre de doses limitées à la date de cette étude, l'équipe scientifique confirme qu'il est nécessaire de privilégier la prise en charge des individus sujets à comorbidités (cancer, chimiothérapie, personnes greffées, poly-pathologies chroniques...)


Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.