Sommaire

Si la fatigue peut être le symptôme d’une maladie, elle peut aussi résulter de mauvaises habitudes de vie, de carences, de troubles du sommeil, d’une petite baisse des défenses immunitaires, d’un stress ou encore d’un choc émotionnel. Lorsque la cause pathologique a été écartée, il est donc possible de regagner en vitalité grâce à des solutions naturelles.

Déborah Passuti, naturopathe formée à l'Institut Français des Sciences de l'Homme, fondatrice de la marque de compléments alimentaires naturels Deboterah Paris et auteure du Guide de naturopathie : Santé Bien-être Longévité - Les 10 commandements, nous dévoile ses astuces pour chasser la fatigue efficacement. La première chose à faire étant de revoir son alimentation…

Modifiez votre alimentation pour regagner du tonus

L’alimentation est un des piliers fondateurs de la naturopathie. “Les règles d’or pour bien choisir vos aliments sont la qualité, la fraîcheur, la saisonnalité et la proximité”, énonce la spécialiste. Mettre de bons produits dans son assiette permet d’apporter le bon carburant à son organisme. “Pour rappel, nos cellules se renouvellent en permanence. On a l’équivalent d’un ‘nouveau corps’ tous les 10 ans. Ainsi, il n’est jamais trop tard pour changer son hygiène de vie”.

Les produits de saison sont ceux qui correspondent le mieux aux besoins de notre organisme, à chaque période de l’année. “En hiver, par exemple, privilégiez les légumes racines (carottes, betteraves, navets, céleri-rave, panais…) et les tubercules (pommes de terre et patates douces), qui vont booster votre énergie vitale”. Jus de carotte frais, soupe de potiron, frites de patates douces au four… À vous de décliner ces produits avec des recettes qui vous font plaisir.

Le petit-déjeuner idéal pour chasser la fatigue le matin

Déborah Passuti recommande de prêter une attention particulière à ce que l’on mange le matin, en évitant à tout prix les margarines et les produits industriels qui ont souvent un index glycémique élevé, comme le pain blanc, les céréales, les gâteaux, le jus d’orange, la confiture ou la pâte à tartiner. “Contrairement à ce que vous pourriez penser, tous ces produits ne vous apporteront pas l’énergie dont vous avez besoin à ce moment de la journée. Au contraire, ils vont entraîner un pic d’insuline et une fatigue réactionnelle quelques heures plus tard”.

D’après l’experte, “notre cerveau a plutôt besoin de gras, le matin”. Le petit-déjeuner idéal pour avoir de l’énergie toute la matinée doit contenir une source d’omégas-3, comme un œuf à la coque ou une poignée de noix et de noisettes, du pain complet pour rassasier sur le long terme et une portion de beurre au lait cru non-pasteurisé. “La pasteurisation fait perdre au beurre tous ses précieux nutriments”.

Une autre idée de petit-déjeuner dynamisant : “préparez un smoothie avec une banane pas trop mûre pour un faible index glycémique, une cuillère de purée d’amandes complètes, une cuillère à café de spiruline en poudre et du lait d’amande”. Un vrai shot de vitalité !

La gelée royale pour gagner en tonus

La gelée royale est le produit anti-fatigue par excellence. La gelée royale est fabriquée grâce aux sécrétions de la glande hypopharyngienne des jeunes abeilles nourricières pour alimenter les larves et la reine. "C'est le produit de la ruche le plus nutritif, il est très riche en vitamines du groupe B et en minéraux", explique la naturopathe. Elle a donc des vertus énergisantes et stimule le métabolisme global", confie Nathalie Tutrut, naturopathe.

"Sous forme de gelée vendue en pots, il faut alors en prendre une toute petite quantité, mais comme le goût est prononcé, on l'avale plutôt avec un jus de fruits le matin par exemple", suggère Nathalie Tutrut. On la trouve aussi sous forme d'ampoules à boire ou de gélules(mais mieux vaut privilégier la forme liquide, d'après l'experte).

Évitez le café, “l’excitant qui épuise”

Côté boissons, méfiez-vous tout particulièrement du café. “Souvent, des personnes viennent me voir parce qu’elles sont épuisées, et l’on découvre rapidement que la seule raison, c’est parce qu’elles boivent trop de café”, explique la naturopathe.

Et pour cause : dès le matin, notre organisme sécrète de la dopamine et d’autres neurotransmetteurs qui nous maintiennent éveillés. Lorsqu’on abuse du café, le cerveau a tendance à moins en sécréter, puisqu’il estime avoir suffisamment d’énergie. “Je dis souvent que le café est un excitant qui épuise”. Si vous êtes un gros consommateur de caféine, mieux vaut ne pas arrêter d’en boire d’un coup. Effectuez plutôt un sevrage en douceur.

Remplacez le café par du thé matcha

“À la place du café, je conseille le thé matcha”, souligne Déborah Passuti. “Grâce à sa technique de fabrication particulière, ce thé japonais est très riche en antioxydants et très faible en théine. En plus d’apporter de l’énergie, il est bon pour le système nerveux”.

Contre les baisses d’énergies liées à un affaiblissement du système immunitaire, la naturopathe recommande de boire des tisanes de thym (surtout en hiver), que vous pouvez additionner de miel et de jus de citron.

Et pour une détox en profondeur de l’organisme, buvez de l’eau légèrement chauffée (à 37-38 °C) au saut du lit, sans rien ajouter dedans. “Il n’y a rien de plus hydratant, et pas meilleure façon de nettoyer son organisme”. Une technique éprouvée par la médecine ayurvédique.

Misez sur les bonnes plantes anti-fatigue

En parallèle de l’alimentation, vous pouvez miser sur d’autres remèdes naturels, comme la phytothérapie. La naturopathe Déborah Passuti recommande tout particulièrement le maca, qui est “la plante adaptogène de l’énergie”, c’est-à-dire qu’elle permet à l’organisme de s’adapter à différents types de fatigue : physique, émotionnelle ou physiologique. “Elle entretient la vitalité et le tonus, sans épuiser le corps”. Vous pouvez la consommer sous forme de gélules ou opter pour des boissons au maca, disponibles en magasins bios.

À l’inverse, elle déconseille le guarana dont les effets secondaires sont les mêmes que les produits riches en caféine, “il va dynamiser, mais peut perturber le sommeil, provoquer des palpitations, une hausse de la tension, de la nervosité, etc.”.

Une autre plante adaptogène “exceptionnelle”, d’après l’experte, est l’ashwaghanda. Elle convient particulièrement aux personnes stressées, nerveuses, tendues… des mécanismes biologiques qui ont tendance à générer de la fatigue physique et psychique.

Ortie piquante et spiruline : de nombreuses propriétés

L’ortie piquante est quasiment dans toutes mes box, car elle est dynamisante, revitalisante et possède une excellente biodisponibilité - c’est-à-dire une capacité à aller au cœur des cellules très rapidement”, poursuit l’experte. “Elle contient des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments, des antioxydants… et apporte de la silice à l’organisme (un composé présent dans tous nos tissus, qui contribue à régénérer les fibres de collagène)”.

Vous pouvez consommer cette plante sous forme de compléments alimentaires, mais aussi en faire de délicieuses soupes. Dans ce cas, utilisez des orties les plus fraîches possibles.

Enfin, la spiruline est une algue particulièrement recommandée en cas de coup de mou. “En plus de donner de l’énergie, elle renforce les défenses immunitaires”, détaille la naturopathe. Attention, néanmoins, à la qualité de l’eau employée pour sa culture, elle peut être cultivée dans des lacs naturels mais aussi ensemencée dans des grands bassins d’eau. “Vous pouvez la consommer sous forme de compléments alimentaires ou en poudre dans l’alimentation”. Notamment en préparant le fameux milk-shake à la banane et à la purée d’amandes, évoqué plus haut.

Notez également que toutes ces plantes peuvent agir en synergie - autrement dit, vous pouvez les utiliser ensemble, pour encore plus d’efficacité.

Gemmothérapie : les bourgeons pour la vitalité

La gemmothérapie est une excellente alliée en cas de fatigue chronique ou passagère. “Je suis particulièrement attachée aux bourgeons”, confie la naturopathe Déborah Passuti. “Tout l’hiver, ces derniers restent en dormance, pour ne se redéployer qu’au printemps. Cette dormance concentre toute la vie de l’arbre, toute la quintessence du végétal. C’est pourquoi les macérats de bourgeons sont un tel concentré de vitalité”.

La spécialiste invite à être particulièrement vigilant quant à la qualité de ces produits. Pour être véritablement efficaces, ils ne doivent pas avoir été broyés, ni congelés, par exemple.

“Mon macérat favori anti fatigue, c’est le macérat de chêne”, indique la naturopathe. “C’est le macérat de l’énergie, du tonus. Il est aussi exceptionnel en cas de convalescence”. Une alternative très efficace est le bourgeon d’arbousier. “Il est riche en vitamines et va relancer le métabolisme et la vitalité”.

Les huiles essentielles efficaces contre la fatigue

Du côté de l’aromathérapie, il existe également des remèdes très efficaces pour retrouver de l’énergie. “S’il y a bien une huile essentielle recommandée contre la fatigue, c’est le ravintsara”, déclare Déborah Passuti. “En prime, elle stimule le système immunitaire. En hiver, j’aime bien la mélanger avec le pin sylvestre, qui va aussi avoir ce côté revitalisant”.

Pour un coup de fatigue psychique, par exemple, liée au surmenage, l’experte recommande l’huile essentielle d’épinette noire : “appliquez deux gouttes pures sur les surrénales (en bas du dos) et massez”. Enfin, la menthe poivrée est également dynamisante. “Mais elle est souvent consommée à outrance or, elle est neurotoxique. Il faut donc l’utiliser avec parcimonie”.

Sur aroma-zone.com, expert en aromathérapie et cosmétique naturelle, Lon recommane également l'huile essentielle de Marjolaine à coquilles. Il s'agit selon le site d'une "puissante huile harmonisante du système nerveux". "Neurotonique et rééquilibrante, elle lutte contre la fatigue générale et revigore en cas d'épuisement des personnes stressées, irritables ou encore colériques", est-il précisé. Si la fatigue est musculaire, le site vous recommande de "diluer les huiles essentielles de Gaulthérie couchée, de Romarin à camphre ou d'Eucalyptus citronné dans un peu d'huile végétale et d'en appliquer en massage circulaire pour stimuler la circulation sanguine et redonner du tonus à vos muscles".

La naturopathe Déborah Passuti rappelle, de manière générale, que les huiles essentielles sont très concentrées, et donc à employer avec précaution. Elles peuvent présenter des contre-indications pour certaines catégories de personnes (femmes enceintes, jeunes enfants…) ou provoquer des interactions avec certains médicaments. Les précautions d’usage diffèrent également selon l’huile essentielle : possibilité de l’appliquer ou non sur la peau, de la diffuser, de l’ingérer, etc. Le mieux étant de se faire conseiller par un naturopathe ou un pharmacien aromathérapeute.

Les compléments alimentaires qui reboostent

Outre les gélules de plantes, la naturopathe Déborah Passuti liste d’autres compléments alimentaires très utiles en cas d'asthénie. L’acérola, notamment, à condition de le choisir naturel et sans édulcorant. On le trouve sous forme de comprimés à croquer ou de gélules. Le zinc, également, joue un rôle dans la vitalité. “Il assure des centaines de fonctions dans l’organisme, au-delà de l’immunité”, détaille l’experte. Gardez toutefois à l’esprit que ces compléments doivent être consommés en cure, et non toute l’année, au risque que le corps s’y habitue et qu’ils perdent leur efficacité.

“Bien sûr, je recommande également les produits de la ruche”, ajoute la naturopathe. “En hiver, j’aime beaucoup alterner 10 jours de gelée royale et 10 jours de pollen, tous les mois”. Elle préconise tout particulièrement les produits de la ruche du Laboratoire La Royale. Pour une assimilation optimale, prenez une petite cuillère de gelée royale le matin et laissez-la fondre sous la langue. Quant au pollen, vous pouvez en avaler une cuillère à soupe avant chaque repas avec un peu d’eau. Mais si vous n’aimez pas leur goût, il est possible de les mélanger à des aliments non-chauffés.

“En parallèle, conservez toujours un spray à la propolis dans votre sac”. En plus de booster le système immunitaire et de calmer les affections de la sphère ORL, il redynamise l’organisme. “Le meilleur, selon moi, est le spray nomade d’urgence de la marque Ballot-Flurin”.

Pour éviter d’être fatigué, mastiquez !

Plus étonnant et, pourtant, très efficace : la mastication joue un rôle essentiel dans la lutte contre la fatigue. “La plupart des gens sont persuadés de bien mâcher leurs aliments, alors que ce n’est pas le cas. Or, quand on mâche mal, c’est tout le système digestif qui se déséquilibre”, déplore la naturopathe.

En effet, la salive renferme une enzyme qui pré-digère les aliments et que l’on ne retrouve plus dans le reste du tube digestif. Si l’on n’a pas bien mastiqué, le travail de digestion prendra beaucoup plus de temps ; les aliments vont rester plus longtemps dans l’estomac, et demander à tout votre système digestif un travail et donc de l’énergie supplémentaire. Ce dernier va sur-sécréter d’autres enzymes pour compenser le travail qui n’a pas été fait dans la bouche.

“La digestion requiert déjà une énergie folle, alors si elle s’éternise, c’est tout l’organisme qui fatigue”, précise Déborah Passuti.

Vous l’aurez compris : veillez à mâcher chaque bouchée une trentaine de fois pour retrouver votre pep’s. “En prime, la mastication est un anti-ride naturel, car elle fait travailler tous les muscles du visage. Elle vous évite également de prendre du poids, car elle contribue à la sécrétion de l’hormone de satiété”.

Exposez-vous à la lumière du jour

Si vous avez tendance à être tout le temps fatigué, il est possible que vous ne bougiez pas assez, et que vous ne vous exposiez pas suffisamment à la lumière du jour. Sans forcément enchaîner les sessions de sport intensives, essayez au moins d'effectuer, chaque jour, une longue marche au grand air. D’une part, parce que la sédentarité accroît la sensation de fatigue et favorise les troubles du sommeil. D’autre part, pour vous oxygéner et vous exposer aux rayons du soleil.

“Avoir de la lumière chaque jour sur son visage est très important pour synthétiser la vitamine D, essentielle au système immunitaire et à la régénérescence osseuse. Mais aussi pour sécréter la fameuse hormone du sommeil, la mélatonine”. À l’inverse, éteignez les écrans une heure avant de vous coucher : leur lumière bleue retarde la sécrétion de mélatonine, et donc l’endormissement, ce qui peut générer de la fatigue le lendemain.

Misez sur les massages énergétiques

Dernière astuce listée par la naturopathe : les massages énergétiques. Issus de la médecine traditionnelle chinoise, ils permettent de relancer la circulation des énergies dans le corps. Ils harmonisent le corps et l’esprit, rééquilibrent les chakras et favorisent la récupération en particulier après une grosse fatigue physique ou mentale. « Je recommande notamment la thérapeute Marie-José Blanc, qui a fait des miracles sur des problèmes de dos que je traînais depuis des années ».

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Merci à Déborah Passuti, naturopathe, fondatrice de la marque de compléments alimentaires naturels Deboterah Paris et auteure du "Guide de naturopathie : Santé Bien-être Longévité - Les 10 commandements".

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.