5 facons d-eviter la pancreatite

"La pancréatite aiguë est l’inflammation aiguë du pancréas. Elle s’installe en quelques heures, voire quelques jours et peut régresser spontanément, dans 80 % des cas, explique la Société Nationale Française de Gastro-Enthérologie (SNFGE). En revanche, la pancréatite sévère - souvent liée à de la nécrose du pancréas ou de la graisse autour du pancréas - met en jeu le pronostic vital".

On rappelle que l e pancréas a deux fonctions principales : une fonction endocrine qui régule le niveau de sucre dans le sang via la synthèse d’hormones (insuline, glucagon et somatostatine…) et une fonction exocrine avec la fabrication d’enzymes essentielles à la digestion des lipides, des protides et des glucides. En cas de pancréatite aiguë, une activation prématurée et inadaptée des enzymes pancréatiques dans les canaux pancréatiques seront observés au sein même de la glande. "Ces enzymes activées attaquent la glande pancréatique elle-même et provoquent son inflammation", décrit la SNFGE. 

Pancréatite : quels sont les symptômes d'alerte ?

"Une douleur intense, insupportable et permanente, dans la partie haute de l’abdomen (région épigastrique lien sur le dessin) est le symptôme prédominant. Elle irradie dans le dos dans 90 % des cas et souvent vers l’hypochondre gauche. Elle s’accompagne de nausées, et de vomissements (70-90 % des cas)", relaye la SNFGE.

Certains symptômes peuvent révéler une pancréatite grave. Ces derniers signalent une urgence vitale et nécessitent une admission en réanimation. On cite la tachycardie, l'hypotension et la respiration saccadée. La température corporelle peut augmenter jusqu’à 38,5°C (80 % des cas), en cas de pancréatite nécrosante. À la palpation, l’abdomen est sensible et les muscles de la paroi abdominale sont durs. 

Il faut savoir que la pancréatite aiguë n'est pas toujours grave. En revanche, elle demande une certaine attention, car elle est susceptible de s'aggraver plusieurs jours ou semaines après les premiers symptômes. 

Plusieurs facteurs vont augmenter le risque de pancréatite, souligne la clinique Mayo (USA). Certains vont être associés à des antécédents familiaux de pancréatite, or, d'autres vont être liés à des comportements à risque. On passe en revue en images les moyens de vous prémunir.

Eviter la cigarette

1/5
5 façons d'éviter la pancréatite

"Les fumeurs sont en moyenne trois fois plus susceptibles de développer une pancréatite chronique que les non-fumeurs. La bonne nouvelle est que cesser de fumer diminue votre risque de moitié environ", rapporte la clinique Mayo.

Limiter les excès d'alcool

2/5
5 façons d'éviter la pancréatite

Les recherches montrent que les personnes qui consomment quatre à cinq boissons alcoolisées par jour courent un risque accru de pancréatite. Si vous avez tendance à boire de l'alcool, limitez-vous à un verre par jour, et pas tous les jour.

Surveiller son poids

3/5
5 façons d'éviter la pancréatite

Vous êtes plus susceptible d'avoir une pancréatite si vous êtes obèse.

Surveiller la glycémie

4/5
5 façons d'éviter la pancréatite

Des hypertriglycéridémies sévères au-delà de 10 g/L peuvent faire partie des facteurs de risque de pancréatite. Le diabète augmente en effet les risques.

Surveillez votre régime alimentaire pour éviter les calculs biliaires

5/5
5 façons d'éviter la pancréatite

"Les calculs biliaires (lithiases) sont responsables de 40 % des pancréatites aiguës. Il s’agit de calculs dans la vésicule qui migrent dans la voie biliaire principale", indique la SNFGE. Le calcul peut au cours de sa migration obstruer le canal pancréatique principal et provoquer une pancréatite aiguë. 

Pour prévenir les calculs biliaires, efforcez-vous de conserver un poids stable avec un IMC entre 22 et 25, pratiquez régulièrement à des exercices physiques, consommez de bonnes graisses et des fibres alimentaires. Limitez aussi vos apports en glucides.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://medicalxpress.com/news/2022-02-consumer-health-pancreatitis-1.html

https://www.snfge.org/content/pancreatite-aigue-2

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.