Vous ressentez des bourdonnements ou des sifflements durant votre grossesse ? Attention, il peut s'agit d'acouphènes. Ces troubles auditifs peuvent en réalité être le signe précoce de pathologies plus sérieuses. En pratique, les troubles auditifs se caractérisent par des sons “entendus” dans la tête ou les oreilles qui ne proviennent pas d’un bruit extérieur. Ces sensations auditives intempestives peuvent toucher n’importe qui, même les femmes enceintes. Selon les personnes concernées, il peut s’agir d’un bourdonnement, d’un sifflement, d’un grincement, d’une sonnerie, d’un chuintement ou d’un vrombissement… Parfois accompagné de nausées, de vertiges ou de somnolences, ce bruit peut survenir de manière brutale à l’occasion d’un événement, ou plus progressivement dans le temps. Par ailleurs, si la personne concernée est fatiguée, stressée ou tendue, le bruit peut se faire plus bruyant qu’à l’accoutumée.

On peut distinguer deux types d'acouphènes :

  • Les acouphènes objectifs : ce sont des bruits réels émis par le corps (entendre son cœur battre ou la circulation de son sang). Ils sont également audibles par les autres personnes. Il s’agit d’un phénomène rare qui touche environ 5% des cas d’acouphènes.
  • Les acouphènes subjectifs : plus fréquents, ils correspondent aux bourdonnements ou aux sifflements, seulement entendus par les personnes atteintes.

Il y a plusieurs causes aux acouphènes. Ces troubles auditifs survenant au cours de la grossesse peuvent être causés par des bouchons de cérumen ou survenir après un dommage acoustique causé par une exposition répétée à un volume sonore important. Toutefois, les acouphènes peuvent également être le signal d’alarme d’autres pathologies telles que l’hypertension ou l’hypotension.

“Ils peuvent être une manifestation d'une tension artérielle trop élevée, au même titre que des céphalées, des palpitations ou des sensations de vertige”, explique Benjamin Potencier, médecin généraliste. Mais attention, “l'hypertension artérielle chez la femme enceinte expose à un risque accru de prématurité et de troubles de croissance avec à la naissance des enfants de faible poids”, alerte le docteur. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin rapidement. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin rapidement, car les répercussions sur la grossesse peuvent devenir dangereuses.

Acouphènes : un signe annonciateur de pré-éclampsie ?

En plus de l’apparition de protéines dans les urines et de phosphènes (troubles de la vision), l’hypertension artérielle chez les femmes enceintes peut être annonciatrice d’une pré-éclampsie. Maladie fréquente, la pré-éclampsie est une pathologie qui se caractérise par une élévation de la pression artérielle. Il s'agit d’un dysfonctionnement du placenta qui peut conduire à des troubles de la croissance de l’enfant à naître ou à des accouchements prématurés.

Mal peu connu, la maladie touche pourtant près de 5% des femmes enceintes, et plus particulièrement les futures mamans qui attendent leur premier enfant. Cependant, tout dépend du moment de la grossesse où surviennent les acouphènes. En effet, les futures mamans n’ont pas de quoi s’alarmer si elles sont touchées au cours du premier trimestre de la grossesse. En revanche,si le phénomène se déclare au cours du dernier trimestre, cela peut devenir dangereux pour la maman ou le bébé. Attention, avoir des acouphènes durant la grossesse ne signifie pas forcément que vous souffrez de pré-éclampsie. En cas de doute, il faut tout de suite prendre sa tension. Si celle-ci s’avère supérieure ou égale à 14, veuillez consulter un médecin de toute urgence.

Progestérone : une cause des acouphènes chez les femmes enceintes

L’augmentation de la progestérone peut également être à l’origine de l’apparition des acouphènes chez les femmes enceintes. En effet, l’hormone est particulièrement active puisqu’elle est multipliée par dix durant la grossesse. Généralement, il s’agit d’un signe qui indique à la femme enceinte de lever le pied. Dans ce cas, les acouphènes peuvent être apaisés, voire éradiqués, par du repos, de la relaxation, une meilleure hygiène alimentaire ou l'écoute de bruits blancs.

Comment s’en débarrasser ?

“La première chose à faire est d'éliminer une éventuelle hypertension artérielle pendant la grossesse,” indique Benjamin Potencier. Cependant, dans la plupart des cas, l'augmentation des chiffres tensionnels n'est pas accompagnée de manifestations cliniques. “Seule une prise de la tension artérielle par le médecin ou la sage-femme qui assure le suivi, permette de le détecter”, indique le docteur. En ce qui concerne le traitement des acouphènes, il n'y a pas de remèdes médicamenteux ayant fait preuve d'une efficacité. “Bien souvent, si les acouphènes sont survenus pendant la grossesse, l'accouchement sonnera leur fin”.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.parents.fr/grossesse/sante/imprevus-de-la-grossesse/acouphenes-pendant-la-grossesse-est-ce-grave-902182

https://www.lescentresmasliah.com/fr/blogue/bourdonnement-doreille-pendant-la-grossesse-comment-lexpliquer#:~:text=La%20progest%C3%A9rone%20peut%20%C3%AAtre%20%C3%A0,par%20dix%20durant%20la%20grossesse.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.