Glycémie à jeun : quel est le taux normal de sucre dans le sang ?

La glycémie désigne le taux de sucre (de glucose) dans le sang. Le test de glycémie est fréquemment demandé pour déterminer si le système de régulation de la glycémie (production d’insuline qui diminue le taux de sucre dans le sang et d’adrénaline, de glucagon et d’hormone de croissance qui l’augmentent) fonctionne correctement. Mais quel est le taux normal de glycémie ?
©iStock

Test de glycémie à jeun

Le taux de sucre dans le sang varie constamment en fonction de ce qui a été consommé au cours des repas précédents et de la quantité de sucre produite. C’est la raison pour laquelle, pour avoir une valeur de référence, on pratique un test de glycémie à jeun. Concrètement, la personne qui va passer cet examen ne doit avoir ni mangé ni bu autre chose que de l’eau depuis 8 à 12 heures. Il est néanmoins possible d’effectuer un examen de glycémie postprandial, c'est-à-dire dans les deux heures qui suivent un repas, afin de contrôler la capacité qu’a l’organisme à assimiler et à réguler le glucose. Ce type de test est intéressant dans le cadre d’un diabète afin de doser le taux d’insuline.

Taux normal de glycémie

Une glycémie à jeun est normale lorsque le taux de sucre dans le sang est compris entre 0,70 et 1,10 g par litre. Pour ce qui est de la glycémie postprandiale, lorsqu’elle est réalisée 1 h 30 après un repas, son résultat doit être en deçà de 1,4 g/l. On juge qu’il y a hypoglycémie lorsque le taux de glucose dans le sang est inférieur à 0,6 g/l et qu’il y a hyperglycémie lorsqu'il est supérieur à 1,10 g/l. Par ailleurs, on estime qu’il y a un diabète si, suite à deux tests successifs, la glycémie à jeun est supérieure ou égale à 1,26 g/l.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):