Sommaire

La diététique est réellement le premier traitement du diabète tout au long de son évolution. En effet, avec le sport, c’est le seul traitement préventif efficace. La nutrition permet d’aider à prévenir des complications liées à la maladie et aucun médicament ne peut se substituer à une alimentation équilibrée. Pour le dîner, le Dr Éric Ménat, docteur en médecine et diplômé de diététique et de maladies de la nutrition, recommande dans son ouvrage Diabète de type 2 : les aliments à éviter… ou pas ! de "prendre l’habitude d’un dîner plus frugal et plus riche en glucides complexes".

Mais pourquoi manger moins le soir ? Selon le Dr Ménat, "on fait peu d’exercice après le repas du soir et il n’est pas nécessaire de faire des excès qui seront automatiquement stockés sous forme de graisses". Il ajoute également que le sommeil sera "toujours meilleur si le dîner est plus digeste". En effet, le titulaire d’un diplôme en diététique assure que vous vous réveillerez avec un meilleur appétit et serez en condition pour faire un vrai petit déjeuner.

Dîner : que vaut-il mieux manger le soir quand on est diabétique ?

Contrairement au déjeuner, le repas du soir doit être moins riche en protéines, donc en graisses animales, et apportera plus de glucides complexes, ce qui limitera les hypoglycémies nocturnes et permettra une nuit plus sereine. "Pour obtenir cela, il faudra éviter les sucres d’absorption rapide et enrichir le repas en fibres (légumes et crudités mais aussi légumes secs)", recommande l’auteur de Diabète de type 2 : les aliments à éviter… ou pas ! . Beaucoup se demandent quels aliments manger quand on est diabétique. Le spécialiste précise qu’il faut avant tout "consommer des crudités et des légumes sous toutes leurs formes".

L’hiver, il faut plutôt privilégier "les soupes avec peu de pommes de terre et sans graisses animales (ni crème, ni lard)". L’été, c’est plutôt le moment des salades composées avec des légumes de toutes les couleurs :

Pour les accompagner, c’est l’occasion d’utiliser des huiles de bonne qualité bonnes pour la santé de première pression à froid telles que l’huile de colza ou de soja mais aussi de sésame, de noisette ou de noix et bien entendu de l’huile d’olive.

Dîner : quelles céréales privilégier ?

Le Dr Éric Ménat, docteur en médecine et diplômé de diététique et de maladies de la nutrition, il vaut mieux consommer des sucres complexes en cherchant à mélanger les céréales complètes comme :

  • le boulghour
  • le quinoa
  • le sarrasin
  • le riz complet
  • les pâtes complètes

Le spécialiste conseille également la consommation de légumes secs tels que les lentilles, les fèves ou les pois chiches en association avec les céréales car ils sont complémentaires sur le plan des acides aminés. En revanche, les protéines animales seront moins conseillées le soir. "On consommera un peu de poisson mais aussi des protéines végétales comme le tofu, dérivé du soja", recommande le Dr Ménat. À noter que le dîner ne doit jamais être pris trop tard ou trop proche du coucher. "L'idéal serait même de faire une promenade digestive avant d'aller au lit, car il n'est pas sain de manger et d'aller au lit trop rapidement derrière". Une recommandation parfois difficile à suivre dans la vie sociale et professionnelle actuelle.

Diabète de type 2 : dîner tôt pourrait prévenir la maladie

Une récente étude publiée dans Diabetes Cares démontre que dîner tôt pourrait prévenir le diabète de type 2. "Nous avons décidé de tester si une alimentation tardive qui se produit généralement avec des niveaux élevés de mélatonine entraîne une perturbation du contrôle de la glycémie", explique l'auteur principal de l’étude Richa Saxena, Ph.D., chercheur principal au Centre de médecine génomique du MGH. Résultat, les tests menés sur 845 adultes ont démontré que les niveaux de mélatonine dans le sang des participants étaient 3,5 fois plus élevés après le dîner tardif. Le moment du dîner tardif a également entraîné une baisse des niveaux d'insuline et une en conséquence, une augmentation de la glycémie.

"Nos résultats sont applicables à environ un tiers de la population du monde industrialisé qui consomme de la nourriture proche de l'heure du coucher, ainsi qu'aux individus qui mangent la nuit, y compris les travailleurs postés, ou ceux qui souffrent de décalage horaire ou de troubles alimentaires nocturnes, ainsi qu’à ceux qui utilisent régulièrement des suppléments de mélatonine à proximité de la prise alimentaire", détaille le co-auteur principal Frank AJL Scheer, Ph.D., MSc, directeur du programme de chronobiologie médicale de BWH.

Si vous mangez tôt et suivez ce conseil, il est en outre possible d'être pris d'une fringale en fin de soirée. Si la faim vous tenaille trop, le titulaire d'un diplôme en diététique vous précise que "faire une collation deux heures après le dîner n'est pas interdit". Selon lui, "un fruit ou un laitage maigre pourront même vous aider à équilibrer la glycémie de la nuit et avoir un meilleur sommeil". Attention toutefois à ne pas consommer de sucres rapides qui pourraient quant à eux "favoriser des hypoglycémies nocturnes déstabilisantes".

Manger la nuit, un danger pour votre diabète

"Manger la nuit aggrave l'évolution d'un diabète" selon le spécialiste. Le Dr Ménat conseille de consulter un médecin en cas de fringales nocturnes trop régulières. Il juge qu'il y a deux raisons principales aux prises alimentaires la nuit :

  • les troubles du sommeil
  • les troubles du comportement alimentaire

Dans les deux cas, le médecin précise que c'est "lié à une perturbation des neuromédiateurs (les molécules qui permettent aux neurones de communiquer entre eux".

Afin de prendre de bonnes habitudes alimentaires, le spécialiste a concocté 4 exemples de dîner différents afin de pouvoir adopter un traitement préventif efficace contre le diabète de type 2.

Menu de dîner anti-diabète de type 2 n°1

  • Soupe de légumes et pommes de terre
  • Sardine à l’huile avec 2 tranches de pain complet et une salade verte à l’huile de noisette
  • 1 yaourt de soja nature et/ou 1 compote

Menu de dîner anti-diabète de type 2 n°2

  • Crudités variées avec une vinaigrette à base d’huile de colza
  • Plat de lentilles et riz avec un peu d’huile d’olive
  • 1 yaourt 0% de matières grasses et 2 carrés de chocolat noir 75% de cacao
  • 1 tisane

Menu de dîner anti-diabète de type 2 n°3

  • Légumes variés cuits à la vapeur avec semoule et pois chiches + huile d’olive et épices de couscous
  • 2 tranches de jambon
  • 1 compote

Menu de dîner anti-diabète de type 2 n°4

  • Tofu cuit à la poêle et ratatouille
  • 3 tranches de pain complet
  • 1 yaourt 0% nature + 1 fruit frais

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Diabète de type 2 : les aliments à éviter… ou pas !, Éditions Alpen, 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.