Ecouter l'article :

Alors que le diabète est la septième cause de décès dans le monde, une nouvelle étude fait état d'une découverte qui pourrait bien changer la vie de millions de diabétiques. Selon une étude publiée le 6 avril dernier dans la revue Chemichal Science, des chercheurs de l'Université de New York Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, sont parvenus à créer une pilule pour administrer l'insuline. Cette nouvelle technologie aurait la capacité de remplacer les injections sous-cutanées et de faciliter son administration pour des millions de diabétiques. Grâce à des feuillets en nanoparticules de métal, les chercheurs sont parvenus à protéger l'insuline des fluides digestifs acides de l'estomac.

Selon les auteurs de l'étude, ce système d’administration d’insuline est "biocompatible, très stable dans l'estomac, spécifique et capable de fournir la bonne quantité d'insuline en fonction de la glycémie du sujet diabétique". "Notre travail surmonte les barrières d'administration de l'insuline par voie orale en utilisant des nanoparticules [...] chargées d'insuline, qui présentent une protection de l'insuline dans l'estomac ainsi qu'une libération sensible au glucose", a notamment assuré Farah Benyettou, co-auteure de l’étude citée par Santé Magazine.

Une demande de brevet a été déposée

Ce système d'administration d'insuline par voie orale a pour but de remplacer les injections sous-cutanées traditionnelles et d'améliorer l'insulinothérapie. Selon la chercheuse, "cette technologie répond rapidement à une élévation de la glycémie, mais s'arrêterait rapidement pour éviter une surdose d'insuline et améliorerait considérablement le bien-être des patients diabétiques". Cette pilule d'insuline pourrait bientôt voir le jour puisqu'une demande de brevet a été déposée auprès des autorités de santé américaines.

Sources

In vivo oral insulin delivery via covalent organic frameworks, Chemical Science, 6 avril 2021. 

mots-clés : Diabète
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.