Sommaire

Comment favoriser la lutte contre la dépression de manière naturelle ? En 2021, la consommation d’antidépresseurs a augmenté de 23% rien que sur les quatre premiers mois de l’année et celle d’anxiolytiques de 15%. Problème, leur consommation a de lourds effets secondaires à long terme. Medisite vous détaille donc les compléments naturels aux traitements médicamenteux grâce aux conseils de Mélodie Dewever, naturopathe et experte France pour la marque Sunday Natural.

Phytothérapie et dépression : le millepertuis pendant les repas

La phytothérapie peut vous aider à affronter "des dépressions légères à modérées”. La naturopathe recommande notamment le millepertuis “à consommer pendant le repas". Selon elle, il y a deux galéniques : l’extrait sec avec les posologies du laboratoire ou la teinture mère sous forme de gouttes. "On va alors recommander 20 à 40 gouttes trois fois par jour diluées dans un peu d’eau", précise Mélodie Dewever.

La naturopathe rappelle qu’il y a des contre-indications pour les femmes enceintes et allaitantes. Elle assure que le millepertuis est intéressant pour ses fonctions "antidépressives, anxiolytiques et sédatives”. Il peut donc être intéressant d’en prendre pour les "petits états dépressifs saisonniers, les insomnies".

En phytothérapie, Mélodie Dewever recommande également l'éleuthérocoque, une "plante adaptogène qui va s’adapter aux besoins de l’organisme qui va le prendre en supplément". Cette plante aura "un effet sur les névroses et les dépressions liées au stress physique et psychique". La naturopathe recommande cette plante "en cas de surmenage intellectuel" pour nous stimuler et nous redonner également l’appétit. Vous pouvez la consommer en extrait sec en gélules, en teinture mère, mais également en infusion, même si la plante est assez difficile à trouver.

Dans les deux cas, il est important de "rappeler que le millepertuis et l’euletherocoque peuvent avoir des interactions avec les traitements pour la dépression", il faut donc toujours consulter et demander l’avis d’un professionnel avant de les utiliser.

L'éleuthérocoque contre le stress et le surmenage intellectuel

"Pour la teinture mère, la posologie est de 20 à 40 gouttes, mais pas après 16 heures car cela a un effet un peu stimulant", conseille Mélodie Dewever. Au niveau de la durée des cures, la naturopathe recommande de ne pas dépasser un mois. Elle fait également part de quelques contre-indications telles que l’hypertension, les problèmes cardiaques.

L’éleuthérocoque est également déconseillé pour les femmes enceintes, allaitantes ainsi que les personnes sous traitement hypo et hypertenseur et hyperglycémiant.

Aromathérapie : de l’orange sauvage en diffusion le matin

L’aromathérapie peut également être un bon complément aux antidépresseurs. En effet, l’orange sauvage (citrus sinensis) aurait un "effet déstressant et apaisant". "Ce que j’ai tendance à conseiller, c’est la diffusion de cette huile essentielle le matin, trois gouttes dans de l’eau, car elle élève l’humeur et donne une énergie positive mais calme", précise la naturopathe. Elle précise que pour les troubles dépressifs, on privilégie "l’odorat" et non l’application par voie cutanée. En cas de véritable crise d’anxiété soudaine, il est aussi possible de sentir directement la bouteille. L’huile essentielle de verveine odorante peut également être intéressante en diffusion pour apaiser.

"Je le recommanderai plutôt en deuxième partie de journée, contrairement à l’orange qui est plutôt recommandée en première partie de journée jusqu’à 14 heures. En cas d’anxiété, on peut aussi sentir la bouteille ou appliquer quelques gouttes sur un mouchoir qu’on va sentir", explique Mélodie Dewever, naturopathe. Il reste indispensabe de demander l’avis d’un professionnel avant d'utiliser les huiles essentielles, surtout quand on suit un traitement anitdépresseur pour éviter d'eventuelles contre-indications.

Au-delà de l’aromathérapie et la phytothérapie, le régime alimentaire a une importance majeure en période de stress ou d’état dépressif. "Je conseille un apport alimentaire précurseur de dopamine, qui sont les hormones qui vont être en carence lors de la dépression. On les retrouve dans la tyrosine, présente dans le jaune d'œuf cru, que l’on peut donc manger mollet, à la coque ou sur le plat. On en retrouve également dans le chèvre frais", explique la naturopathe.

Elle insiste sur le besoin de "soutenir le système nerveux en consommant des omégas 3, notamment contenus dans les sardines, ou en assaisonnant ses plats avec des huiles riches en oméga 3 comme la cameline ou l’huile de lin". Certains aliments comme le cacao permettent également de stimuler la production de sérotonine. Mélodie Dewever déconseille en outre de consommer des aliments trop gras, trop sucrés et transformés. En complément de l’alimentation, il est aussi important d’avoir des apports en magnésium suffisants.

Sport et dépression : 30 minutes de marche par jour

Selon une étude menée en 2017, 12% des cas de dépression peuvent être évités grâce à une heure d’activité physique par semaine. "L'activité physique a un rôle majeur. Je recommande plutôt une activité physique douce comme du yoga, du pilate ou du Chi Cong. Même de la marche 30 minutes trois ou quatre fois par semaine".

Ce sont avant tout des activités physiques qui vont aussi "aider à apaiser le mental", contrairement aux activités denses qui vont stimuler le système nerveux. "L’important c’est de se donner des objectifs sur l’activité physique et ainsi se créer des perspectives".

Alors que les jours vont se réduire, pour éviter la dépression saisonnière, "s’exposer au soleil et à la lumière du jour le plus possible peut aussi être bénéfique". "Remonter ses manches et exposer ses bras une vingtaine de minutes est déjà bien", conclut la naturopathe.

Elle rappelle qu’il faut toujours demander l’avis de son médecin en cas de traitement médicamenteux suivi car "certains antidépresseurs vont avoir des molécules qui ont des contre-indications avec le millepertuis par exemple".

Sources

Merci à Mélodie Dewever, naturopathe et experte France pour la marque Sunday Natural. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.