Variants du coronavirus : les departements ou vous etes encore a l-abri

Les variants du coronavirus continuent de se propager en France, et sont désormais plus présents que la souche initiale dans certains territoires. Néanmoins, plusieurs départements restent encore relativement épargnés à ce jour. Nous vous listons ceux où les variants britannique, sud-africain et brésilien circulent le moins dans ce diaporama.

Covid : Santé publique France publie 5 nouveaux indicateurs

Santé publique France vient de publier cinq nouveaux indicateurs sur la circulation des variants au Covid-19, sur sa plateforme open data Géodes. Son objectif ? Suivre l’évolution du variant 20I/501Y.V1 (Royaume-Uni) et des variants 20H/501Y.V2 (Afrique du Sud) ou 20J/501Y.V3 (Brésil), par département et par classe d’âge.

Pour élaborer ce diaporama, nous avons utilisé les données relatives au nombre de tests pour lesquels le résultat indique une absence de variant, parmi les tests criblés.

Les variants limitent l’efficacité des vaccins, selon une étude

Après la pré-publication d’une première étude sur le sujet au mois de janvier, sur la plateforme BioRxiv, la communauté scientifique redoutait déjà que les variants puissent réduire l’efficacité des vaccins contre la Covid-19. De nouveaux travaux, menés par des chercheurs de l’université de Columbia et publiés le 8 mars dans la revue Nature, semblent confirmer ces craintes.

Ils ont découvert que les anticorps présents dans le sang des personnes ayant reçu le vaccin de Pfizer ou de Moderna étaient moins efficaces contre les variants anglais et sud-africain. Plus précisément, la protection apportée par les vaccins était divisée par deux face au variant anglais, et par 6,5 à 8,5 pour son équivalent sud-africain.

"Notre étude et les nouvelles données des essais cliniques montrent que le virus évolue dans une direction qui le fait échapper à nos vaccins et thérapies actuels", met en garde le Dr David Ho, auteur principal de l’étude. Et selon lui, c’est le variant sud-africain qui doit le plus nous inquiéter.

Les variants sud-africain et brésilien pourraient mettre à mal la stratégie vaccinale

“Il est peu probable que la division par 2 de son activité neutralisante ait un impact négatif en raison de l'importance de l'activité des anticorps neutralisants résiduels", explique-t-il au sujet de la mutation britannique. Autrement dit, les vaccins devraient quand même être suffisamment efficaces contre cette version du virus.

En ce qui concerne le variant sud-africain, en revanche, “la baisse de l'activité neutralisante est appréciable [...] et nous constatons avec les premiers résultats rapportés sur le vaccin Novavax que cela entraîne une réduction de l'activité protectrice". D’après le chercheur, le même effet pourrait être observé pour la mutation brésilienne, puisqu’elle se comporte de façon très similaire.

D’après les auteurs de l’étude, "si la propagation du virus se poursuit et que des mutations plus critiques s'accumulent, nous pourrions être condamnés à poursuivre continuellement l'évolution du SARS-CoV-2, comme nous l'avons fait depuis longtemps pour le virus de la grippe". La seule façon d’éviter d’en arriver là serait “d’empêcher le virus de se répliquer” et donc de “déployer le vaccin plus rapidement et maintenir des mesures comme la distanciation sociale ou le port du masque”.

Sources

Pourcentage de tests pour lesquels le résultat indique une absence de variant parmi les tests criblés, Géodes, Santé Publique France, du 28 février au 6 mars 2021. 

Antibody Resistance of SARS-CoV-2 Variants B.1.351 and B.1.1.7, Nature, 8 mars 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.