Des patients vaccinés contre la Covid-19 ont constaté un gonflement des ganglions sous l'aisselle, après l'injection. Cette grosseur a suscité la panique chez certains et a laissé penser au cancer du sein. Rassurez-vous, il n'en est rien. Cet effet secondaire du vaccin s'explique par un gonflement des ganglions lymphatiques sous les aisselles. D'après plusieurs experts, il s'agirait d'une réaction normale du corps.

Ces gonflements des ganglions lymphatiques sont visibles sur les mammographies

Cet effet secondaire avait déjà fait l'objet d'un communiqué publié le mardi 2 mars 2021. Il concernerait les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna. L'hôpital général du Massachussetts alertait sur la possible apparition de gonflements des ganglions lymphatiques dans la région des aisselles après une vaccination contre la Covid-19. L'établissement situé à Boston a expliqué que cet effet secondaire était susceptible de se produire chez les personnes ayant reçu une injection des vaccins anti-Covid-19 Moderna ou Pfizer au niveau du bras.

Les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies, cités par le journal américain The Hill, ont précisé que le phénomène avait déjà été observé après des injections de sérums Pfizer et Moderna. Un gonflement qui se produit entre deux et quatre jours après la vaccination et qui serait, selon l'hôpital, une réaction normale, disparaissant généralement avec le temps. Problème, ces gonflements bénins des ganglions lymphatiques sont visibles sur les mammographies et constituent un des signes d'un cancer du sein. Cela peut donc porter à confusion et entraîner des biopsies inutiles. Selon CNN, elles ont d'ailleurs beaucoup augmenté aux États-Unis.

"C'est une réponse biologique normale"

Il faut savoir que les ganglions lymphatiques se retrouvent dans de nombreuses parties du corps : dans le cou, le thorax, les aisselles, l'abdomen et les aines. Leur rôle sera d'entreposer les lymphocytes, filtrer les déchets, bactéries et cellules endommagées mais aussi d'attaquer les bactéries et les virus.

Quand nous avons une angine, les ganglions gonflent dans le cou. La réaction est la même pour le vaccin contre la Covid-19. Alors que l'injection se fait dans le bras, les ganglions les plus proches - donc sous l'aisselle - peuvent gonfler. "C'est une réponse biologique normale. C'est tout à fait attendu", a indiqué la professeur de radiologie à Harvard Connie Lehman sur CNN.

"Le système immunitaire se met en route pour reconnaître l'antigène qu'on a injecté", explique de son côté à France Info Luis Texeira, oncologue au Centre des maladies du sein de l'hôpital Saint-Louis à Paris.

Attendre 4 à 6 semaines avant de faire une mammographie

Il faut donc surveiller que le gonflement disparaît bien plusieurs jours après l'injection, signe qu'il s'agissait bien d'une réaction inflammatoire au sérum vaccinal. Le gonflement aurait tendance à durer en moyenn e un à deux jours pour le vaccin Moderna et environ dix jours pour le vaccin Pfizer, selon les rapports sur les vaccins de décembre des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies. En revanche, si la zone ne désenfle pas, il faut consulter un médecin et réaliser une mammographie et une biopsie si nécessaire.

Pour éviter toute confusion avec un cancer du sein ou biopsie inutile, la Société d'imagerie mammaire a préconisé aux professionnels de santé, dans un avis publié en janvier, de demander aux patients leur statut vaccinal et de noter la date et le bras qui a reçu le vaccin. Elle recommande également aux femmes de prévoir un dépistage annuel de routine avant de se faire vacciner contre la Covid-19. Si la première dose de vaccin a déjà été injectée, il est préférable d'attendre au moins quatre à six semaines après la seconde dose de vaccin avant de réaliser la mammographie. Cet effet secondaire pourrait également être rapporté en France, où les deux vaccins Pfizer et Moderna sont administrés.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

The implications of swollen lymph nodes following COVID-19 vaccination, Communiqué de l'hôpital général du Massachusetts, 2 mars 2021. 

Coronavirus : les vaccins Pfizer et Moderna causent des gonflements visibles sur les mammographies, Midi Libre, 5 mars 2021. 

SBI Recommendations for the Management of Axillary Adenopathy in Patients with Recent COVID-19 Vaccination, janvier 2021.

Radiologists report COVID-19 vaccine causing swelling on mammograms, The Hill, 3 février 2021. 

Mammograms pick up swelling due to Covid-19 vaccine, causing unnecessary fear, radiologists say, CNN, 3 mars 2021. 

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/vrai-ou-fake-covid-19-non-il-n-est-pas-anormal-que-des-ganglions-apparaissent-sur-une-mammographie-apres-la-vaccination_4328747.html

Voir plus
mots-clés : Effets secondaires
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.