Le variant Delta s’avère transmissible, sans que le patient contaminé ne présente de symptômes, dans les 48 heures qui suivent la contamination. C’est ce qu’a découvert une équipe de chercheurs de l’université d’Hong Kong dans un article publié au sein de la revue scientifique Nature.

Variant Delta : les symptômes arriveraient plus tardivement

Les résultats de ces travaux proviennent d’une étude portant sur 101 personnes vivant dans la province du Guangdong (Chine), anciennement nommée Canton. Tous ces volontaires ont contracté le variant Delta entre mai et juin 2021. Les chercheurs se sont penchés sur les personnes qu’ils avaient côtoyées durant cette période.

En moyenne, il s’avère que les participants de l’étude présentaient des symptômes de la maladie 5,8 jours après leur infection. Ils étaient testés positifs près de deux jours (1,8) après l’arrivée des premiers symptômes. Il aura donc fallu deux jours à ces personnes infectées pour évacuer l’ARN viral et présenter des symptômes du Variant Delta.

Les scientifiques notent que les 3/4 des nouvelles contaminations se produisent durant la phase présymptomatique.

Variant Delta : sans symptômes, la maladie progresse rapidement

Les cas de Covid-19 asymptomatiques existent depuis le début de l’épidémie. Les chercheurs constatent cependant un délai plus long entre l’infection au variant Delta et la survenue des premiers symptômes.

Les variants Alpha (anglais) Beta (sud-africain) et Gamma (brésilien) du coronavirus pouvaient être détectés 24h après la contamination. Or, en cas de contamination au variant Delta, il faut parfois 48h avant que les symptômes apparaissent.

Cela pourrait expliquer en partie l’explosion du nombre de cas en France et à l’étranger, les personnes infectées ayant largement le temps de propager la Covid-19 autour d’eux avant de se sentir malades.

Déjà prédominant début août en France, le variant Delta représente plus de 98% des nouveaux cas relatifs au variant Delta. Il a atteint 90% des cas de coronavirus aux Etats-Unis.

"Le variant Delta est plus transmissible que la grippe saisonnière, la polio, la variole"

Les chercheurs notent que la charge virale liée à la contamination du variant Delta était plus élevée que les anciennes “versions” du SARS-CoV-2.

“D’une manière ou d’une autre, le virus apparaît plus rapidement et en plus grande quantité” note Benjamin Cowling, épidémiologiste à l’Université de Hong Kong et co-auteur de l’étude.

Il semblerait donc que cette souche du virus soit extrêmement contagieuse. C’est ce que confirme le Dr Stefen Ammon, directeur médical d’un service de santé à la demande envers la Covid-19, interrogé par le site britannique Express: “Alors que la version antérieure de la Covid-19 était aussi transmissible que le rhume, le variant Delta est plus transmissible que la grippe saisonnière, la polio, la variole, Ebola et la grippe aviaire, et aussi contagieuse que la varicelle”.

La vaccination pourrait cependant réduire les risques d’infection, selon Barnaby Young, clinicien spécialisé en maladies infectieuses au centre national de Singapour. “Les personnes vaccinées sont 65 % moins susceptibles que les personnes non vaccinées d’infecter quelqu'un d'autre, bien que l'estimation soit basée sur une très petite taille d'échantillon. Cette réduction est significative et rassurante. L’efficacité des vaccins Covid-19 et un élément essentiel de notre réponse face à la pandémie".

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Sources

Revue Nature : https://www.nature.com/articles/d41586-021-02259-2

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.