Pour rendre vos WC plus blancs que blancs, vous les astiquez chaque semaine à grand renfort d’eau de Javel ? Vous commettez par là une grave erreur, sans forcément le savoir… En effet, ce produit n’est absolument pas adapté au nettoyage des toilettes. À la longue, cela peut même mettre s’avérer néfaste pour votre santé.

L’eau de Javel ne nettoie pas, elle blanchit

La première chose à savoir, c’est que l’eau de Javel ne nettoie pas. Si vous pensiez éliminer la crasse et le calcaire de votre cuvette en y appliquant ce produit, cela ne va pas fonctionner, puisqu’il ne contient aucun tensio-actif. En revanche, il est tout à fait indiqué pour blanchir, décolorer et pour désinfecter.

En versant de l’eau de Javel dans vos toilettes, vous allez donc blanchir le calcaire qui y est incrusté, ce qui va donner une illusion de propreté… mais ce fameux calcaire sera toujours présent sur les parois. Il ne tardera d'ailleurs pas à reprendre une teinte jaunâtre la prochaine fois que vous aurez besoin de vous soulager.

Un risque d’inhalation de gaz toxique

Par ailleurs, utiliser ce produit ménager présente un risque pour la santé. Scientifiquement parlant, il se compose de chlore dissout dans une solution de potasse - d’où son nom d’hypochlorite de sodium. S’en verser malencontreusement sur les mains ou pire, dans les yeux, peut occasionner de graves brûlures. Mais, même en la manipulant avec précaution, on s’expose à des dangers...

Dans un reportage de La Quotidienne sur France 5, relayé par Femme Actuelle en 2018, la chimiste Cécile Pebay expliquait que lorsque la Javel entre en contact avec de l’acide ou de l’ammoniaque, il en résulte une émanation de gaz toxiques. "La chloramine et le dichlore sont des gaz très irritants pour les voies respiratoires et les yeux”, précisait-elle.

Or, la plupart des produits ménagers contiennent de l’acide ou de l’ammoniaque. Y compris le traditionnel vinaigre blanc. Si vous en avez utilisé pour nettoyer vos toilettes, puis que vous y versez de l'eau de Javel, vous risquez de vous intoxiquer. Plus encore, l’urine contient elle-même de l’ammoniaque. Pour éviter tout danger, il faudrait donc que vos WC soit parfaitement propres avant d’y verser de l’hypochlorite de sodium.

L’eau de Javel, un danger pour l’environnement

Enfin, l’eau de Javel est une véritable catastrophe pour l’environnement. Lorsque vous en versez dans vos toilettes, celle-ci s’évacue par les canalisations avant d’être rejetée avec les eaux usées. Dès lors, elle s’évapore et se transforme en organochlorés, des toxiques neurotropes qui s’accumulent dans l’air et dans la terre. Si vous avez une fosse septique, la Javel va tout simplement tuer les bactéries qu’elle contient, et donc de la rendre inefficace.

Risque d'infections respiratoires et ORL ?

Une étude scientifique publiée en février 2016 dans la revueOccupational and Environmental Medicine avait déjà alerté sur les risque de l'eau de javel pour la santé. Elle avait en effet démontré que l’utilisation domestique de l’eau de Javel favorisait le développement d’infections respiratoires et ORLchez les enfants de 6 à 12 ans. "La fréquence élevée d’utilisation de produits de nettoyage et de désinfection causés par la croyance erronée - renforcée par la publicité - que nos maisons ne devraient contenir aucun microbe, produit les effets rapportés dans notre étude. C’est un problème de santé publique", avait à l'époque assuré rLidia Casas, l’une des chercheuses ayant participé à l'étude à Ouest France.

Depuis le début de la pandémie, les Centres Antipoison ont constaté une recrudescence des accidents domestiques et intoxications liés à l’usage de produits ménagers, et notamment la Javel. Pas surprenant quand on sait que la Javel est un puissant virucide qui peut également venir à bout du coronavirus. En effet selon le CNRS, "en fonction de sa concentration, l’eau de Javel peut avoir une action virucide, autrement dit de destruction du virus". "Son mode d’action ? Lorsqu’elle est en contact avec une surface, l’eau de Javel libère du chlore qui est capable d’inactiver l’ARN (acide nucléique qui participe à la multiplication d’un virus)", précise le Centre national de recherche scientifique.

Mais alors, comment nettoyer vos toilettes efficacement ? Plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez, par exemple, frotter l’intérieur de la cuvette à la brosse avec un peu de savon noir ou une poignée de cristaux de soude, rincer, puis verser du vinaigre blanc sur les rebords afin de dissoudre le calcaire restant. Si vous souhaitez une bonne odeur naturelle, Nathalie Boisseau, auteure du livre Le ménage au naturel, propose une recette sur son blog Esprit cabane. Il vous suffit ainsi de mélanger 2 dl d'alcool ménager et 2 dl d'eau et d'y ajouter 5 gouttes essentielles de lavandin. Vous obtiendrez un nettoyant sans produit chimique et avec une très bonne odeur fraîche de lavande.

Une autre technique consiste à verser dans vos WC un litre d’eau bouillante dans lequel vous aurez préalablement dissout 2 cuillères à soupe de percarbonate de soude. Laissez agir un quart d’heure avant de frotter et de tirer la chasse.

Sources

Pourquoi il ne faut jamais laver ses toilettes à l'eau de Javel, Femme Actuelle, 19 novembre 2018. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.