Vin : les 5 regions francaises ou l’on en boit le plus

Avec une consommation moyenne de 50 litres par habitant et par an, les Français font partie des plus gros consommateurs de vin de la planète. Et pour cause, l’Hexagone compte parmi les principaux producteurs de ce breuvage alcoolisé. Néanmoins, des disparités sont observées à l’échelle du territoire, puisque certaines régions abritent davantage de buveurs de vin que d’autres. Découvrez-les dans ce diaporama.

Un verre de vin rouge par jour, bon pour le cœur ?

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. C’est un fait indéniable. Pour autant, toutes ces boissons ne se valent pas. L’une d’elle, notamment, pourrait avoir des effets bénéfiques sur l’organisme, si elle est consommée de façon modérée. Il s’agit du vin rouge.

Ce dernier est, en effet, très riche en flavonoïdes, des polyphénols réputés pour leurs vertus antioxydantes. Cela lui confère un effet protecteur sur les artères coronaires. Dans une moindre mesure, il contribuerait aussi à augmenter le taux de bon cholestérol et à limiter l’impact du mauvais.

Quid du vin blanc et du vin rosé ?

Néanmoins, seul le vin rouge peut vous faire bénéficier de ces bienfaits. Dans un précédent article, le Dr. Yann Rougier, neuropsychiatre, recommandait d’opter pour un Bordeaux de bonne qualité, plus riche en tanins et qui a fait l’objet de plusieurs études. Notez, par ailleurs, que le vin blanc contiendrait cinq fois moins d’antioxydants que le rouge. Quant au rosé, il est à réserver aux occasions très exceptionnelles, puisqu’il “augmente le risque de troubles du rythme cardiaque”, relève le cardiologue Fabien Guez.

Enfin, ne pensez pas qu’engloutir une bouteille de vin en un seul coup vous protègera contre l’infarctus… C’est même plutôt le contraire ! Boire beaucoup d’alcool en une seule fois multiplie par deux le risque de décès prématuré. Et pour cause, cela augmente la pression artérielle, ainsi que le risque d’insuffisance cardiaque et d’AVC, et peut endommager les organes du système digestif. Mieux vaut donc se contenter d’un demi-verre à un verre de vin rouge par jour, à consommer lors du déjeuner.

Sources

Consommation de vin hebdomadaire - taux standardisé - métropole 2017, DOM 2014 (pour 100 personnes entre 18 et 75 ans), Geodes / Santé Publique France. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.