Sommaire

En pleine pandémie du Covid-19, la monde de la musique est en deuil. Le chanteur Christophe, connu pour ses tubes cultes "Les Mots Bleus" et "Aline" est décédé ce jeudi 16 avril à l’âge de 74 ans. D’après les informations dont nous disposons aujourd’hui, l’interprète aurait succombé à un emphysème, une maladie pulmonaire. Christophe était en réanimation depuis le 26 mars dernier. D’abord hospitalisé à Cochin, à Paris, le chanteur a finalement été transféré à Brest.

"Christophe est parti. Malgré le dévouement sans faille des équipes soignantes, ses forces l'ont abandonné", écrivent son épouse Véronique et sa fille Lucie dans un texte transmis à l'APF.

"Aujourd'hui, les mots se lézardent… et tous les longs discours sont bel et bien futiles", poursuivent-elles dans un court texte reprenant les paroles des "Mots bleus".

Qu’est-ce-que l’emphysème, cette maladie dont souffrait Christophe ? Y a-t-il un lien avec le coronavirus ? Vous êtes nombreux à vous poser la question.

L’emphysème, une maladie qui détruit les alvéoles pulmonaires

L'emphysème est une maladie pulmonaire des voies aériennes distales caractérisée par la destruction de la paroi des alvéoles. Les alvéoles pulmonaires font partie des voies respiratoires intrathoraciques. L’emphysème pulmonaire se manifeste par l’augmentation de leur volume et la destruction de leur paroi élastique. Résultat : l’air ne peut plus être complètement expiré.

Cette maladie est associée à la catégorie des BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive). Ces dernières désignent un ensemble de pathologies respiratoires mettant en jeu le pronostic vital du patient.

Les BPCO se traduisent souvent par des fortes toux et par l’essoufflement. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les activités quotidiennes deviennent insurmontables. Celles-ci doivent être réorganisées en fonction de l’énergie et du souffle disponibles. En principe, l'emphysème est une pathologie qui touche les personnes de plus de 50 ans.

Christophe souffrait d’un emphysème depuis longtemps…

Considéré comme une BPCO depuis 2015, l’emphysème pulmonaire est donc une maladie chronique grave. D’après les informations du journal L’Obs, Christophe souffrait de cette pathologie "depuis longtemps". La dyspnée (détresse respiratoire), complication fréquente de l’emphysème, avait débuté le 26 mars pour Christophe. Alors qu’il se serait réveillé dans l’après-midi, il aurait eu du mal à respirer. Les pompiers l’avaient donc transféré à l’hôpital parisien Cochin. Il avait ensuite été transféré à Brest, où il a rendu son dernier souffle. Sa fille, Lucie, a pu être à ses côtés malgré le contexte de la pandémie.

En effet, actuellement en France, il est difficilement possible de se rendre au chevet d’un proche en fin de vie. Le risque de contamination au Covid-19 est trop important. Or, la mort du chanteur Christophe, a-t-elle un lien avec le coronavirus ? On vous en dit plus page suivante.

Sources

Adieu Christophe, mon ami « beau bizarre », Nouvel Obs, 17 avril 2020

AFP

Le Parisien

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.