Comment se protéger du tabagisme passif ?

Publié le 19 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Le tabagisme passif, c’est-à-dire le fait d’inhaler la fumée de tabac d’autrui, n’est pas sans répercussion sur la santé. Et concerne tout le monde. Quels sont les risques du tabagisme passif ? Comment se protéger d’un risque de cancer des poumons quand on est non-fumeur ?
Publicité

6751758-inline-500x333.jpg© Istock

Le tabagisme passifet le risque de cancer des poumons

Le tabagisme passif concerne toute personne qui vit dans l’entourage d’un fumeur et inhale involontairement la fumée de ses cigarettes, aussi bien la fumée de la cigarette elle-même que celle expirée par le fumeur. Cette fumée contient de la nicotine, des goudrons, du monoxyde de carbone, des substances irritantes. L’inhalation de cette fumée par un non-fumeur peut générer des maladies, aggraver des pathologies préexistantes, voire conduire à la mort. Les risques de problèmes respiratoires, d’asthme, d’accidents cardiovasculaires, de cancer des poumons sont démultipliés chez les non-fumeurs qui vivent au contact d’un fumeur, surtout si l’exposition à la fumée de tabac est fréquente et longue.

Publicité
Publicité

Se protéger des dangers du tabac pour un non-fumeur

La loi aide les non-fumeurs à se protéger du tabagisme passif, encore faut-il que les fumeurs la respectent: ainsi, il est interdit de fumer depuis le 1er février 2007 dans les lieux publics fermés ou couverts. Cela couvre les lieux de travail, les lieux d’enseignement, les transports en commun, les établissements qui accueillent le public (cafés, restaurants, hôtels, discothèques…). S’il y a un fumeur à domicile, il faut veiller à ce qu’il fume à l’extérieur, à la fenêtre ou sur le balcon et qu’il ne fume jamais en voiture même fenêtres ouvertes. Surtout, il faut veiller à éloigner les enfants d’une personne qui fume.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X