Depuis le début de la pandémie, les autorités mettent en garde les personnes souffrant de pathologies sous-jacentes, comme le diabète. Ces dernières seraient plus vulnérables face à la Covid-19 et ont tendance à développer des formes plus graves. Or, aujourd'hui, une étude vient de démontrer que certains patients ont reçu un diagnostic de diabète de type 1 ou 2, suite à leur infection au coronavirus.

Comment est-ce possible ? La Covid-19 peut-elle réellement générer un diabète chez une personne en bonne santé ? Un chercheur de la Mayo Clinic (USA), à l'origine de l'étude, donne quelques réponses.

Covid-19 : "la maladie peut augmenter le taux de sucre"

Des études préliminaires ont révélé que plus de 14% des patients hospitalisés pour Covid-19 ont été diagnostiqué d'un diabète après leur guérison. Il pouvait s'agir de diabète de type 1 ou de type 2. Les médecins prennent ce phénomène au sérieux.

"Lorsque le système immunitaire ne fonctionne pas aussi bien et a tendance à agir contre les cellules productrices d'insuline, même lorsque le sucre est normal, vous pouvez le diagnostiquer [le diabète, ndlr]. Chez certaines personnes, la maladie peut augmenter le taux de sucre. Cela pourrait donc expliquer pourquoi le diabète a été diagnostiqué après la Covid-19 chez des personnes déjà prédisposées", explique le Dr Yogish Kudva, endocrinologue de la Mayo Clinic.

En clair, le virus pourrait accélérer le développement du diabète chez les personnes prédisposées, qui présentent des facteurs de risque existants, tels que le prédiabète, l'obésité ou encore l'hypertension artérielle.

"Si un individu est prédisposé à une régulation anormale du glucose [sucre, ndlr], puis se trouve exposé à une Covid sévère, cela peut accélérer la progression de cet état vers un état incontrôlé", ajoute le Dr Kudva.

"L’élévation permanente de la glycémie peut altérer le système immunitaire"

Les chercheurs estiment toutefois qu'il reste encore beaucoup à apprendre sur les effets à long terme de la Covid-19. Il semble un peu tôt pour considérer le diabète comme un effet secondaire, or, il est clair que les personnes qui en sont atteintes sont plus à risque de développer une maladie grave du virus.

"En cas de diabète (diabète de type 1 ou de type 2), l’élévation permanente de la glycémie peut altérer le système immunitaire et vous rendre plus vulnérable aux maladies infectieuses et à leurs complications, prévient la Fédération Française des Diabétiques. Les infections peuvent également déséquilibrer vos glycémies et/ou aggraver certaines complications du diabète déjà présentes. En cas de fièvre, surveillez bien vos glycémies, la fièvre quelle qu’en soit la cause est un facteur de déstabilisation du diabète".

Information patient : votre expérience intéresse Medisite !

Répondez à notre questionnaire en 2 minutes :

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

A link between new diabetes cases and COVID-19, Medica Xpress, 8 février 2021

CORONAVIRUS ET DIABÈTE : CE QU’IL FAUT SAVOIR, Fédération Française des Diabétiques, mars 2020

mots-clés : Diabète
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.