Ecouter l'article :

La perte de cheveux est-elle un nouveau symptôme courant de la pandémie ? La chute de cheveux semble en tout cas s'accentuer ces derniers mois, selon un article du New York Times publié le 18 février dernier et relayé par Slate. Les recherches Google pour la perte de cheveux ont d'ailleurs augmenté de 8% au cours des 12 derniers mois, d'après la société scientifique Spate. Le sujet est recherché en moyenne plus de 829.000 fois par mois aux États-Unis. Selon de nombreux experts, la perte de cheveux résulte du stress et de l'inflammation post-virale du coronavirus. Connue sous le nom d'effluvium télogène, la perte de cheveux temporaire résulte de la fièvre, de la maladie et d'un stress sévère.

Une perte survenant 3 à 4 mois après la maladie

"Tout type de stress grave peut déclencher la perte de cheveux, qu'il s'agisse de stress pour votre corps dû à une maladie ou de stress émotionnel comme le décès d'un être cher", explique le Dr Abigail Cline, dermatologue au New York Medical College, qui a mené des recherches sur la perte de cheveux liée à la pandémie. Selon l'article du New York Times, la perte de cheveux est devenue un symptôme courant du coronavirus, survenant généralement trois à quatre mois après la maladie.

Le Dr Jerry Shapiro, dermatologue à NYU Langone Health, qui se spécialise dans la perte de cheveux, a déclaré que si une chevelure saine comprend généralement 90% de cheveux en phase anagène, c'est-à-dire de cheveux en croissance et 10% de télogène, c'est-à-dire de cheveux en repos, ce rapport peut passer à 50-50 après avoir eu une forte fièvre ou une maladie telle que la grippe.

Une femmme de 35 ans infectée par le virus témoigne d'une lourde perte de cheveux avec une calvitie au niveau des temps quelques semaines après sa guérison. "C'était vraiment dur parce que mes cheveux sont importants pour moi, ils font partie de mon identité", confie-t-elle au new York Times. Après avoir adopté un régime alimentaire sans sucre, sans gluten, sans produits laitiers et sans alcool, et commencé une cure d'oméga 3-6-9 en complément de massages quotidiens du cuir chevelu, elle a commencé à a voir peu à peu ses cheveux repousser.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

You’re Not Imagining It: The Pandemic Is Making Your Hair Fall Out, New York Times, 18 février 2021. 

La pandémie de Covid-19 accentuerait la perte de cheveux, Slate, 19 février 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.