Covid-19 : le variant indien "represente 20 % des diagnostics" en France

Le variant Delta, désigné par le nom B.1.617 ou encore "variant indien", continue de gagner du terrain dans l'Hexagone. Très contagieuse, il a causé un rebond de l'épidémie effarant en Inde et étend sa toile à travers le globe. Surnommé le "double mutant", il aurait pour origine deux modifications génétiques du virus : la mutation L452R semblable à celle observée sur le variant californien et l'autre, appelée E484Q, est proche d'une autre mutation (E484K) détectée sur les variants brésilien et sud-africain.

Lors d’une interview accordée à FranceInfo ce 29 juin 2021, le ministre de la Santé Olivier Véran a prévenu : "le variant Delta représente 20 % des diagnostics en France, mais il devient progressivement dominant". Il a ajouté "Il faut qu’on reste très vigilant, qu’on se vaccine (…). Ce variant qui est très contagieux va nous mettre face à de nombreux défis".

7 régions inquiètent particulièrement les autorités, soit parce que le variant Delta vient d'y apparaitre ou s'y programme. Le point sur les zones les plus touchées depuis le mois de mai dans notre diaporama.

60 % plus contagieux que le variant anglais !

Le variant indien a été classé comme "préoccupant" par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), aux côtés des variants britanniques, sud-africain et brésilien. "En effet, plusieurs données récentes disponibles montrent une augmentation de sa transmissibilité par rapport aux souches virales de référence [...], mais également par rapport au variant dit britannique", explique le Dr Sibylle Bernard-Stoecklin, épidémiologiste à la direction des maladies infectieuses de Santé Publique France, dans une vidéo diffusée le 24 mai sur Youtube

Une étude publiée vendredi 11 juin au Royaume-Uni révèle que le variant Delta est 60 % plus contagieux que le variant anglais (lui-même connu pour sa propension à se propager rapidement). Chez nos voisins outre-Manche, il représente désormais 9 cas sur 10. 

Contre le variant delta, la vaccination réactive préconisée par la HAS

Pour faire face à ce variant indien particulièrement virulent, la Haute Autorité de Santé a évoqué une vaccination "réactive" dans son dernier avis, publié lundi 21 juin. Cela consiste à généraliser la vaccination. Le principe serait de vacciner l’ensemble de l’entourage des cas positifs, comme le foyer de la personne contaminée, les personnes proches sur le lieu de travail, à l’école ou à l’université. 

La Haute Autorité indique également qu’elle considère les vaccins à ARN messager comme les plus efficaces pour lutter contre les variants sud-africains (beta), brésilien (gamma) et indien (delta). 

La vaccination, moins efficace contre le variant indien ?

Il se murmure que le variant pourrait résister aux vaccins. Et pour cause : "E484Q et L452R permettent au coronavirus de mieux s'accrocher aux cellules pour se répandre plus facilement", expliquait à nos confrères du Figaro le Pr Gautam Menon, professeur de physique et de biologie à l'université Ashoka, près de New Delhi.

"Une autre de ses caractéristiques, c'est qu'il semble d'après des données préliminaires que certains vaccins sont moins efficaces, surtout qu'on n'a reçu qu'une seule dose sur les deux doses du schéma vaccinal complet", poursuit le Dr Bernard-Stoecklin.  

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Coronavirus : chiffres clés et évolution de la COVID-19 en France et dans le Monde, 28 juin https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19/coronavirus-chiffres-cles-et-evolution-de-la-covid-19-en-france-et-dans-le-monde

Analyse de risque liée aux variants émergents de SARS-COV-2, Santé Publique France, 13 mai 2021

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/cluster-de-variant-indien-a-strasbourg-une-operation-vaccination-pour-stopper-la-propagation_4662245.html

https://www.youtube.com/watch?v=EgHaUvxAHAY

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.