Covid-19 : les 10 metropoles aux taux d-incidence les plus bas

La France n'est pas encore prête à se débarrasser de la Covid-19. Alors que la circulation de ses nombreux variants est des plus actives, certains territoires se sont vus partiellement reconfinés. On note toutefois des disparités selon les régions. Certaines zones sont plus ou moins touchées que d'autres par le coronavirus.

Grâce aux données de Santé Publique France et de l'INSEE, CovidTracker permet de suivre l’épidémie de Coronavirus en France et dans ses régions. On constate que certaines métropoles sont relativement épargnées si l'on se base sur les taux d'incidence de ces derniers jours.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de tests positifs ramené à 100 000 habitants. Un département est considéré comme rouge si son incidence dépasse 50 cas pour 100k habitants.

On les passe en revue dans notre diaporama les 10 métropoles où le taux d'incidence est le plus bas.

Taux d'incidence : quelle est la moyenne nationale ? 

Si un confinement partiel a été instauré dans certains territoires en France, c'est parce que leur taux d'incidence traduisait une circulation alarmante du virus et de ses variants. C'est le cas au sein du Nord, Pas-de-Calais ainsi que dans les Alpes-Maritimes.

À titre indicatif, dans les Alpes-Maritimes, le taux d’incidence hebdomadaire est de 563 cas positifs pour 100.000 habitants… contre 222 pour la moyenne nationale. En parallèle, le Premier ministre Jean Castex avait annoncé, lors de sa conférence de presse que 23 départements ont été placés sous surveillance renforcée. Ces derniers présentent un nombre de nouveaux cas hebdomadaires préoccupant et des tensions hospitalières importantes. 

Sources

CovidTracker, 13 mars 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.