Caillot sanguin : 20 aliments nocifs pour la circulation sanguine

Les médecins laissent peu de place au doute : l'état de nos artères et notre circulation sanguine sont directement liés à notre mode de vie. Si les caillots sanguins peuvent être favorisés par certains facteurs comme l'insuffisance veineuse, hypercoagulabilité du sang ou encore par les traitements contraceptifs, il faut savoir que l'hygiène de vie jouera un rôle déterminant. 

On pense notamment au tabac et à la sédentarité, propices à la formation de caillots. Les personnes au mode de vie sédentaire sont plus à risque, car le fait de passer trop de temps assis, couché ou debout sans se déplacer, peut créer une congestion sanguine et donc favoriser la formation de thrombus

En outre, "l'alimentation est primordiale si vous êtes sujet aux thromboses, prévient Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Je me soigne avec les Mesonutriments (éd. Leduc.s). Les cardiologues adressent souvent leurs patients vers les nutritionnistes comme moi, en complément d’un traitement médicamenteux". Si certains aliments sont connus pour limiter les caillots par leurs composés soufrés qui fluidifient le sang, d'autres vont au contraire s'avérer nocifs pour la circulation sanguine.

"C'est le cas de certains aliments riches en mauvaises graisses et en sucre, car ils vont oxyder le cholestérol. Ce qui rend propice à la formation de caillot, nous explique Raphaël Gruman. Quant aux produits qui contiennent trop de sel, ils risquent de provoquer un rétrécissement aortique et également de l’hypertension artérielle".

Faites défiler notre diaporama et découvrez les aliments à consommer avec modération si vous êtes sujet aux thromboses.

Thrombose veineuse : "elle touche le plus souvent les membres inférieurs"

Les caillots sanguins peuvent générer de graves complications comme l’embolie pulmonaire. À elle seule, elle est responsable de 10 000 à 20 000 décès chaque année en France. Le caillot sanguin est le produit de la coagulation sanguine.

La thrombose veineuse résulte d'un caillot de sang qui se forme dans une veine. "Elle touche le plus souvent les membres inférieurs, s'installant dans une veine profonde (phlébite profonde) ou superficielle (phlébite superficielle ou paraphlébite), décrit l'Inserm. Malgré l'absence de symptômes très spécifiques, elle doit faire l'objet d'un traitement, car elle peut aboutir à des complications parfois graves".

On parle de paraphlébite ou phlébite superficielle quand le caillot se forme dans une veine superficielle, c’est-à-dire une veine de petit calibre du tissu sous-cutané. En cas de phlébite, il prend naissance au sein d’une veine profonde, donc une veine de plus gros calibre et située à proximité des artères.

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Je me soigne avec les Mesonutriments, éd. Leduc.s

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.