Variant Delta : quels sont les pays qui reconfinent ?

Plusieurs pays craignent une reprise de l'épidémie due à la flambée de cas du variant Delta (variant indien).  Identifié pour la première fois en Inde en avril, cette souche du coronavirus est désormais présente dans au moins 85 pays, selon l'OMS et semble même résister à certains vaccins.

En France, le variant Delta représente actuellement 9 à 10 % des nouvelles contaminations, avertit Santé Publique France. Dans les Landes (40), cette souche représente même 70 % des nouveaux cas. Vendredi 25 juin dernier, vendredi 25 juin, l'Agence Régionale de Santé d'Occitanie déplorait les deux premiers décès causés par ce variant en France. Les deux victimes étaient basées dans le Gers. 

Si malgré tout en France, les règles sanitaires se font de moins en moins strictes, plusieurs pays ont décidé de renforcer les mesures à cause du variant Delta. Et pour cause, dans certaines zones, ce variant représente déjà plus de 50 % des nouvelles contaminations. Si plusieurs pays ont remis de vigueur le port du masque ou le couvre-feu, des reconfinements ont aussi été remis au goût du jour. Découvrez les territoires concernés dans notre diaporama.

Le variant Delta, 60 % plus contagieux que le variant Alpha

Le variant Delta, désigné par le nom B.1.617, été classé comme "préoccupant" par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). "Plusieurs données récentes disponibles montrent une augmentation de sa transmissibilité par rapport aux souches virales de référence [...], mais également par rapport au variant dit britannique", explique le Dr Sibylle Bernard-Stoecklin, épidémiologiste à la direction des maladies infectieuses de Santé Publique France, dans une vidéo diffusée le 24 mai sur Youtube. 

En outre, une étude publiée le 11 juin au Royaume-Uni a révélé que le variant Delta serait 60 % plus contagieux que le variant Alpha -anglais (lui-même connu pour sa propension à se propager rapidement). 

Pour faire face à ce variant particulièrement virulent, la Haute Autorité de Santé a évoqué une vaccination "réactive" dans son dernier avis, publié lundi 21 juin. Cela consiste à généraliser la vaccination en France. Le principe serait de vacciner l’ensemble de l’entourage des cas positifs, comme le foyer de la personne contaminée, les personnes proches sur le lieu de travail, à l’école ou à l’université.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

OMS

Santé Publique France

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.