Covid-19 et immunité croisée : vous pouvez être protégé du virus sans l'avoir attrapé !

Ecouter l'article :

Dans une étude, des chercheurs américains estiment qu’une large part de la population pourrait être immunisée contre le Covid-19 grâce à une contamination antérieure.
Covid-19 et immunité croisée : vous pouvez être protégé du virus sans l'avoir attrapé !Istock

L'Institut Pasteur déclarait il y a quelques semaines que seuls 5,7% des Français auraient été immunisés contre le coronavirus. Une analyse qui n'est pas partagée par tous les scientifiques. D'après une étude américaine publiée dans la revue Cell, environ 40 à 60 % de la population serait immunisée contre le Covid-19. Les chercheurs estiment, en outre, que cette immunité pourrait passer par une "immunité croisée". On vous explique ce que c'est.

Coronavirus : une immunité causée par d'autres maladies

Selon les scientifiques du Center for Infectious Disease and Vaccine Research et de l’université de San Diego, il est essentiel de mesurer l’immunité d'une maladie pour comprendre le virus et développer le plus rapidement possible un vaccin.

Or, après avoir analysé la structure du virus et sa réponse immunitaire, ils ont remarqué que le Covid-19 pouvait entraîner une "immunité croisée". Autrement dit, une immunité acquise contre un agent infectieux, mais qui peut également être efficace contre un second agent similaire.

Selon les spécialistes en charge des travaux, cela signifie qu'une partie de la population pourrait être immunisée contre le Covid-19 sans même avoir été en contact avec le virus.

"Immunité croisée" : 40 à 60% de la population serait infectée

Toujours dans cette même étude, les chercheurs ont indiqué que 40 à 60% de la population pourrait être immunisée contre le Covid-19. Sans jamais l'avoir contracté.

Dans cette hypothèse, le Covid-19 n'aurait désormais plus beaucoup de monde à infecter. Il convient toutefois d'être prudent puisque nous n'en sommes qu'aux prémices des découvertes à ce sujet.

A ce titre, le responsable de l’unité des infections respiratoires de Santé Publique France, Daniel Lévy-Bruhl, estime que ces résultats restent encore incertains. Il préconise de prendre du recul sur cette étude et juge "prématuré de fonder un espoir sur une immunité croisée".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Immunology of COVID-19 : current state of the science, Revue Cell, May 5, 2020.

La rédaction vous recommande sur Amazon :