Covid-19 : comment se préparer au pic ?
Sommaire

Le pic, traduit-il un "retour à la normale" imminent ?

Le pic, traduit-il un "retour à la normale" imminent ?© Istock

Non, l’atteinte de ce pic épidémique n’est pas pour autant synonyme d’un retour à la normale.

Interrogé par FranceInfo, un porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé appelle à "rester vigilant même si le nombre de nouveaux cas annoncés diminue" car "il est beaucoup trop tôt pour dire que cette épidémie est maîtrisée".

En effet, plusieurs vagues épidémiques peuvent se succéder.

D'après le Pr Flahault qui dirige l’Institut de santé global à l’Université de Genève (Suisse), "il faudrait entre 50 et 66 % de personnes infectées puis immunisées pour éteindre la pandémie".

Mais "elle ne s’éteint pas nécessairement, en particulier si la proportion d’immunisés n’a pas atteint les 50 à 66 %. Elle peut marquer une pause. C’est ce qui se produit en Chine actuellement ainsi qu’en Corée", assure-t-il.

Les freins sanitaires ou météorologiques à la contagion "sont aussi transitoires, et dès qu’on les relâche, l’épidémie redémarre jusqu’à atteindre l’immunité grégaire ad-hoc, parfois sur plusieurs mois ou années", ajoute le spécialiste.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.