Sommaire

Si le coronavirus inquiète par sa propagation rapide, il est toutefois bénin dans plus de 80 % des cas. Ainsi, la majorité des patients ne développent qu’une forme légère à modérée de Covid-19. Mais comme la maladie peut aller de totalement asymptomatique à grave, et mettre en danger la vie du patient, il peut être difficile de savoir ce que les experts entendent par “une forme légère”.

Il convient aussi de rappeler que les patients peuvent passer de symptômes bénins à des signes beaucoup plus graves, nécessitant des soins médicaux. Et nous n’avons aucun moyen de savoir qui pourra connaître ce type de dégradation soudaine. En effet, une étude publiée dans The Lancet Infectious Diseases et menée sur les premiers patients hospitalisés en France, montre que la pathologie peut évoluer de trois formes différentes :

  • Une présentation clinique très peu symptomatique, qui s’améliore rapidement.
  • Une phase initiale rassurante, suivie d’une aggravation environ 10 jours après le début de la maladie.
  • Une présentation grave d’emblée, qui évolue rapidement vers une défaillance multiviscérale.

D’où l’importance de bien surveiller ses symptômes pendant le confinement - en particulier si vous êtes seul.e dans votre foyer.

Coronavirus : quels sont les symptômes à surveiller ?Coronavirus : quels sont les symptômes à surveiller ?Le coronavirus SARS-CoV-2 se propage dans le monde et en France, qui a désormais adopté des mesures d'isolement. Tandis que les scientifiques multiplient les recherches pour trouver un vaccin contre le Covid-19 -...

À quoi ressemble un Covid-19 “léger” ?

“Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et la toux”, indique le ministère de la Santé sur son site. Mais au fil des découvertes, cette liste s’est élargie pour inclure : maux de tête, nez qui coule, maux de gorge, faiblesse, fatigue, douleurs musculaires, nausées, maux d'estomac, vomissements, diarrhée, perte de l’odorat, perte du goût et conjonctivite.

Une liste particulièrement longue, qui sème la confusion. Peut-on avoir le coronavirus sans fièvre ? Maux de ventre et diarrhée peuvent-ils être nos seuls symptômes ? Est-il possible d’avoir déjà eu le Covid-19 sans même le savoir ?

Toutes ces questions sont légitimes et ont la même réponse : oui, cela est possible. Il semble en effet que cette maladie puisse prendre des formes extrêmement différentes. La probabilité de contracter le coronavirus dépend en partie du possible contact avec une personne contaminée - d’où l’intérêt de respecter les gestes barrières et le confinement.

Coronavirus : 8 symptômes moins connus à surveillerCoronavirus : 8 symptômes moins connus à surveillerFièvre, toux, maux de tête, courbatures… Les symptômes les plus fréquents du Covid-19 commencent à être bien connus. Mais d’autres, plus rares, doivent également vous alerter. Anosmie, conjonctivite, chute...

À l’heure actuelle, la plus grande inconnue est de savoir s’il y a beaucoup de cas dans votre entourage, puisque les tests ne sont pratiqués que sur les patients qui présentent les symptômes les plus graves. A priori, si vous présentez un ou plusieurs des signes listés plus haut, il est tout à fait possible que vous ayez développé la maladie - bien que seul un test puisse véritablement le confirmer.

Infographie : les symptômes fréquents du Covid-19

Infographie : les symptômes fréquents du Covid-19© Service de presse

© Ministère des Solidarités et de la Santé

Que faire en cas de symptômes légers ?

Que faire en cas de symptômes légers ?© Istock

En pratique, si vous ne vous sentez pas bien, vous devez vous isoler. Cela suppose de rester chez vous et d’éviter de sortir, même pour faire vos courses ou promener votre chien (lorsque cela est possible). À la maison, restez à l’écart des membres de votre famille : isolez-vous dans une autre pièce, et évitez de les croiser à moins d’un mètre. Pensez aussi à nettoyer et désinfecter les surfaces et objets utilisés par plusieurs personnes (poignée de porte, plan de travail, lavabo, télécommande…).

Surveillez également vos symptômes : prenez votre température tous les jours, et guettez si vos signes respiratoires (toux, essoufflement) ont tendance à s’aggraver ou à s’améliorer. En cas de dégradation des symptômes ou de difficultés à respirer, contactez immédiatement un médecin. Celui-ci pourra vous proposer une téléconsultation, et vous orienter vers le SAMU si cela est nécessaire.

Gardez toutefois à l’esprit que de nombreuses autres causes provoquent des signes respiratoires, notamment la grippe, dont la saison est toujours en cours, ou encore les allergies, qui commencent à se déclarer avec le retour des beaux jours.

Au bout de combien de temps guérit-on ?

Au bout de combien de temps guérit-on ?© IstockLes symptômes du Covid-19 apparaissent après une période d’incubation pouvant s’étendre de deux à quatorze jours, mais celle-ci est de six jours en moyenne. Les personnes atteintes d’une forme légère de l’infection montrent des signes de rétablissement au bout d’une semaine environ.

Certaines données suggèrent que les personnes qui souffrent d'une forme plus sévère (nécessitant une hospitalisation) développent des symptômes qui s'aggravent après le cinquième ou sixième jour, ou au cours de la deuxième semaine de la maladie. Si votre rythme respiratoire commence à dépasser les 24 respirations / minute, et que votre état s’aggrave, un avis médical peut être nécessaire.

Pour d’autres encore, les signes vont tout de suite être forts. Cela est particulièrement le cas pour les personnes âgées ou les patients atteints d’un autre problème de santé (maladie cardiaque ou pulmonaire, diabète, hypertension, obésité, cancer...). Néanmoins, des cas de Covid-19 sévères ont aussi été observées chez des personnes jeunes et en bonne santé : tout le monde peut donc être concerné.

Sources

Clinical and virological data of the first cases of COVID-19 in Europe: a case series, The Lancet Infectious Diseases, 27 mars 2020. 

Réponses à vos questions sur le COVID-19 par des médecins, ministère des Solidarités et de la Santé. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.