Sommaire

La fièvre est l'un des symptômes les plus fréquemment observés chez les patients testés positifs au coronavirus. Selon l'une des dernières analyses de l'OMS, sur la base de 55 924 cas confirmés en laboratoires, 87,9% d'entre eux avaient de la fièvre. On peut donc se demander s'il est utile de prendre régulièrement sa température. La réponse.

La fièvre, un symptôme à ne pas négliger

La fièvre est définie comme une élévation de la température corporelle au-dessus des valeurs normales : 37,2 ° le matin et 37,7 ° le soir, mesuré dans la bouche ou au niveau du tympan.

Elle est provoquée par la libération de protéines par les globules blancs qui sont chargés de la lutte contre les microbes. L’élévation de la température témoigne donc d’une lutte contre les microbes et elle peut aussi contribuer à ce phénomène en limitant la multiplication des souches. Une fièvre peut également être détectée en l’absence d’infection.

La fièvre a des effets négatifs, parfois dangereux :

  • Transpiration accrue ;
  • Perte en eau et en sel avec un risque de déshydratation ;
  • Accélération des battements cardiaques ;
  • Majoration des processus métaboliques de l'organisme et la perte de poids ;
  • Manifestations parfois inconfortables : migraines, malaise, impression de chaleur, gêne à la lumière.

Malgré sa banalité, elle ne doit pas être considérée comme un symptôme négligeable, car elle peut entraîner des complications (convulsions ...) mais aussi annoncer la présence d'une infection, comme le Covid-19.

Covid-19 : prendre sa température, est-ce un bon réflexe ?

"Si vous n'avez pas de fièvre, il ne sert à rien de prendre votre température réguliérement", indique le Dr Ballongue. "C'est l'accumulation de plusieurs symptômes du Covid-19 qui doit vous mettre la puce à l'oreille", ajoute-t-il.

Ainsi, si vous avez de la fièvre mais qu'elle passe rapidement (en 24-48h), il ne sert à rien de paniquer. Il se peut que vous ne soyez pas atteint du coronavirus, mais que vous ayez simplement attrapé une autre infection.

En cas de doute, consultez toujours votre médecin traitant.

Coronavirus : 8 symptômes moins connus à surveillerCoronavirus : 8 symptômes moins connus à surveillerFièvre, toux, maux de tête, courbatures… Les symptômes les plus fréquents du Covid-19 commencent à être bien connus. Mais d’autres, plus rares, doivent également vous alerter. Anosmie, conjonctivite, chute...

Les jeunes doivent être vigilants face à ce signe

"On sait que quand on est une personne âgée, que quand on est une personne fragile, on est très attentif à sa santé", a expliqué Jérôme Salomon. Il souhaite donc attirer l'attention "des adultes qui sont peut-être moins attentifs à leur propre état de santé, notamment les adultes jeunes, les adultes entre 40 et 60 ans qui en général supportent bien la fièvre, supportent bien la toux", a-t-il déclaré.

Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon demande donc à cette population d'être attentive à la survenue de certains signes et à ne pas hésiter à appeler le 15.

Comment prendre correctement sa température ?

Il existe plusieurs façons de prendre sa température : par voie rectale, buccale, tympanique (l’oreille), axillaire (l’aisselle) ou temporale (les tempes). Dans chacun des cas, il faut nettoyer l'appareil, avant et après utilisation.

Si celui-ci est en verre, il faut alors le secouer afin que "le liquide descende sous les 36 degrés", peut-on lire sur le site Ameli. Si vous disposez d'un appareil électronique, la notice précise les précautions d'usage.

Par voie rectale

C'est la technique la plus efficace pour les enfants de moins de deux ans. Pour la prise de température d’un nourrisson, il est recommandé de "le placer sur le dos, les genoux pliés". Le thermomètre est ensuite à insérer dans le rectum sur environ 2,5 cm, et ce pendant trois minutes, avant de lire la température.

Par voie buccale

Le thermomètre est à placer sous la langue. Il convient ensuite de garder la bouche fermée pendant trois minutes puis de lire le résultat qui s'affiche.

Par voie tympanique

Le thermomètre doit être recouvert d'un embout propre. Le site Ameli détaille ensuite différentes étapes.

"1. Tirez doucement sur le pavillon de l’oreille, à la fois vers le haut et vers l’arrière.

2. Insérez doucement le thermomètre, jusqu’à ce qu’il remplisse complètement le conduit de l’oreille.

3. Appuyez sur le bouton de l’appareil, et maintenez-le enfoncé pendant une seconde."

À noter : la présence d’un bouchon de cérumen dans le conduit auditif peut fausser le résultat de la température.

Par voie axillaire

C'est la méthode la moins recommandée par les autorités sanitaires, car la moins fiable. Il faut placer l'appareil au centre de l’aisselle, puis rabattre le bras contre le torse. Le thermomètre est ainsi intégralement recouvert. Pour cette technique, il faut garder cette position pendant quatre minutes.

Par voie temporale

Cette prise de température nécessite de posséder un thermomètre à infrarouge spécifique. Celui-ci doit être placé dans le prolongement du sourcil. Bon à savoir, la température obtenue au niveau de la tempe est "inférieur de 0,2 degrés à la température rectale", précise le site Ameli.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Comment bien prendre la température ?, Améli.fr, 14 novembre 2019.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.