Symptomes de Covid-19 : quels medicaments prendre ?

À l’heure actuelle, plus de 80 % des personnes atteintes de Covid-19 n’ont qu’une forme bénigne de la maladie, et peuvent donc tout à fait rester chez elles. Pas de test de dépistage, donc, pour ces patients, puisqu’ils sont réservés aux cas graves hospitalisés, aux résidents des maisons de retraite, ainsi qu'aux professionnels de santé.

Coronavirus : le “traitement” n’est que symptomatique

Après un diagnostic généralement réalisé par téléconsultation, les patients atteints d’une forme légère de Covid-19 sont invités à s’isoler à leur domicile, à éviter tout contact avec leur entourage et à se reposer en attendant que le virus soit évacué de leur organisme. Car à ce jour, aucun traitement efficace contre le coronavirus n’est connu.

Du paracétamol en première intention

Il est toutefois possible de soulager les symptômes du patient, tels que la fièvre, la toux, les maux de gorge, les maux de tête ou encore la diarrhée. Le traitement symptomatique de première intention en cas de douleur et/ou fièvre, recommandé par l’Agence nationale de sécurité du médicament, est la prise de paracétamol. La posologie de 60 mg/kg/jour doit être respectée, sans dépasser les 3 g/jour.

Pour éviter les ruptures de stock, l’ANSM a instauré quelques règles en matière de délivrance. Ainsi, “les pharmaciens pourront délivrer sans ordonnance 1 seule boite de paracétamol (500 mg ou 1g) par patient ne présentant aucun symptôme, ou 2 boites (500 mg ou 1g) en cas de symptômes (douleurs et/ou fièvre)”.

Ibuprofène, corticoïdes… gare à l’automédication !

Méfiez-vous néanmoins de l’automédication, qui peut parfois s’avérer plus délétère que bénéfique. La prise d’antibiotiques, par exemple, est totalement inutile contre les virus, et ne doit jamais être réalisée sans prescription médicale. Certains médicaments sont également contre-indiqués contre le coronavirus, car ils aggravent l’infection.

C’est le cas des anti-inflammatoires non-stéroïdiens, comme l'Ibuprofène, l'Advil ou encore l'aspirine à haute dose, mais aussi des anti-inflammatoires stéroïdiens, autrement dit, les corticoïdes. Des effets indésirables graves ont été signalés chez des patients atteints de Covid-19, suite à la prise de ces médicaments. Les sprays nasaux sont également déconseillés, car ils pourraient disséminer le virus dans l’appareil respiratoire, selon la direction générale de la Santé.

Un site gouvernemental dédié au Covid-19 et aux médicaments

Pour éviter une aggravation des symptômes, le gouvernement a développé un site d’information qui recense les médicaments à risque ou sans danger pour les malades du coronavirus. Dès la page d’accueil, il est précisé que ce site ne doit être utilisé qu’en cas de signes du Covid-19 : fièvre, fatigue, maux de tête, toux et maux de gorge, courbatures, gêne respiratoire.

Cet outil est tout particulièrement utile pour les malades chroniques, qui prennent un traitement quotidien. Pour vérifier si un médicament pourrait présenter un risque d’aggraver vos symptômes, il suffit de renseigner son nom dans la barre de recherche.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien

1/7
Symptômes de Covid-19 : quels médicaments prendre ?

Avant toute chose, sachez qu’il est toujours préférable de demander l’avis de son médecin ou, à défaut, de son pharmacien, avant de prendre tout traitement… Même si ce dernier se trouve déjà dans votre armoire à pharmacie. 

En effet, même un traitement a priori sans danger peut avoir des contre-indications (en fonction de l’âge, d’une possible grossesse, de maladies chroniques…). Des interactions médicamenteuses sont également possibles si vous suivez d’autres traitements. 

Les pages qui suivent présentent des médicaments en vente-libre et des solutions naturelles qui peuvent soulager les symptômes du coronavirus et ne sont pas contre-indiqués pour cette maladie particulière. Mais ils ne sauraient se substituer à une consultation médicale. 

Faire baisser la fièvre

2/7
Symptômes de Covid-19 : quels médicaments prendre ?

On considère généralement qu’un adulte a de la fièvre lorsque sa température corporelle excède 38 °C (ou 37,8 °C chez le sujet âgé). Il s’agit d’un mécanisme de défense de l’organisme, qui aide le système immunitaire à combattre l’infection. 

Lorsqu’elle est trop élevée, et donc inconfortable, la prise de paracétamol aide à réduire la fièvre. La posologie de 60 mg/kg/jour doit être respectée, sans dépasser les 3 g/jour. Pensez aussi à boire régulièrement, parce que la fièvre fait transpirer et donc perdre de l’eau. 

Calmer la toux et les maux de gorge

3/7
Symptômes de Covid-19 : quels médicaments prendre ?

Gorge qui pique, difficultés à déglutir… Pour soulager ces douleurs, il est possible d’effectuer un gargarisme d’eau salée. On mélange une demi-cuillère à café de sel dans une tasse d’eau tiède, avant de se gargariser - sans avaler la solution.

Votre pharmacien peut aussi vous orienter vers des pastilles sans sucre, ou des produits de la ruche, comme la propolis, qui sont aussi efficaces contre la toux.

Enfin, les tisanes de thym apaisent l’inflammation au niveau de la gorge et diminuent les quintes de toux sèche. On laisse infuser une cuillère à café de thym dans une tasse d'eau chaude pendant 10-15 minutes. À déguster à petite gorgée trois à quatre fois par jour, sucrée avec une cuillère à café de miel. 

Soulager les symptômes digestifs

4/7
Symptômes de Covid-19 : quels médicaments prendre ?

Le coronavirus peut occasionner des troubles digestifs, en particulier une diarrhée. Dans ce cas, il convient de boire régulièrement pour éviter la déshydratation. Optez pour de l’eau, du lait ou du bouillon, mais évitez le thé, le café et l’alcool, qui ont tendance à vous faire uriner davantage. Surveillez également tout signe de déshydratation : sensation de soif importante, bouche sèche, miction peu fréquente, sensation d’étourdissements… 

Pour calmer la diarrhée, la prise de probiotiques peut aider, car ces derniers régulent la flore intestinale. Naturellement présents dans les yaourts et le lait fermenté, ils existent aussi sous forme de gélules ou de poudre à avaler. 

Apaiser les maux de tête

5/7
Symptômes de Covid-19 : quels médicaments prendre ?

Les maux de tête peuvent, eux-aussi, être soulagés par la prise de paracétamol, en respectant la posologie de 60 mg/kg/jour doit être respectée, et sans dépasser les 3 g/jour.

Faut-il augmenter sa consommation de vitamines ?

6/7
Symptômes de Covid-19 : quels médicaments prendre ?

À ce jour, il n’a pas été prouvé que se supplémenter en vitamines peut protéger contre le Covid-19, ni le soigner. Toutefois, éviter les carences grâce à une alimentation variée et équilibrée contribue au maintien d’un système immunitaire en bonne santé.

Quels symptômes justifient d’appeler le 15 ?

7/7
Symptômes de Covid-19 : quels médicaments prendre ?

Si votre état de santé s’aggrave dans les 6 à 9 jours qui suivent l’apparition des premiers symptômes, il est nécessaire d’appeler le SAMU. Les signes d’alerte peuvent être une hausse de la température corporelle, une difficulté à respirer qui persiste ou augmente, une somnolence, une confusion ou encore l’absence de miction depuis 12 heures. 

Les personnes considérées “à risque” doivent, quant à elles, appeler le 15 dès l’apparition des premiers signes. Il s’agit notamment des personnes âgées de 70 ans et plus, des malades chroniques (diabète, maladies respiratoires ou cardiovasculaires, cancer, cirrhose, VIH…), des obèses morbides ou encore des femmes enceintes à partir du troisième trimestre. 

Sources

COVID-19 : l’ANSM prend des mesures pour favoriser le bon usage du paracétamol, ANSM, 17 mars 2020. 

Covid19 : soyez vigilants sur les médicaments. 

Réponses aux questions sur le coronavirus (COVID-19), Site officiel du gouvernement du Québec. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.