Covid-19 : ces symptômes peuvent annoncer un AVC

Les preuves s'accumulent concernant l'atteinte cérébrale par le Covid-19. L'infection peut mener à un accident vasculaire cérébral (AVC) ou à une hémorragie cérébrale, selon plusieurs études. On fait le point sur les symptômes. Une nouvelle recherche précise que les malades de moins de 50 ans sont plus à risque d'avoir cette complication.
Covid-19 : ces symptômes peuvent annoncer un AVCIstock
Sommaire

Ce n'est pas nouveau : plusieurs études ont déjà suggéré que le coronavirus pourrait affecter notre cerveau. Un phénomène confirmé par Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, lors de son point presse du 20 avril 2020.

"Il y a plusieurs semaines, je vous avais exposé la notion d'anosmie et d'agueusie [la disparition de l'odorat et du goût, ndlr]. Ce sont des atteintes neurologiques, puisque ce sont des nerfs qui déterminent le goût et l'odorat, a expliqué le Pr Salomon, interviewé par Medisite en direct. Cela s'explique par l'attaque du virus sur les fosses nasales et donc on avait cette explication, qui est que, quand le virus est présent dans la sphère ORL, il peut attaquer ses nerfs et donner ces symptômes".

En effet, la perte du goût et de l'odorat constituent un indicateur important que quelque chose ne fonctionne pas dans le cerveau. La perte de ses deux sens s'expliquerait par la capacité du Covid-19 à s'attaquer à notre système nerveux, en endommageant les zones traitant les informations olfactives (relatives à l'odorat).

En outre, d'autres symptômes peuvent révéler une atteinte cérébrale par le coronavirus. L'accident vasculaire cérébral (AVC) en fait partie. Comment le reconnaître ? Comment expliquer ce phénomène ? On vous éclaire.

Covid-19 : plusieurs cas d'AVC et d'hémorragies cérébrales

Une étude affirme que le cerveau serait touché pour un tiers des cas de coronavirus sévère. La recherche, menée en Chine et publiée le 10 avril dernier, révèle que les accidents vasculaires cérébraux, les altérations de la conscience et d'autres problèmes neurologiques ne s'avèrent pas si rare que ça...

Les chercheurs chinois sont parvenus à ce résultat après avoir examiné 214 patients, touchés par une forme grave du coronavirus. Les malades ont été traités dans la ville de Wuhan pendant la première phase de la pandémie mondiale. Au total, 36 % des patients chinois ont subi des symptômes neurologiques.

"Il y avait au moins six cas d'AVC ou d'hémorragies cérébrales parmi les personnes étudiées", a rapporté le groupe de chercheurs.

Covid-19 et AVC : quels sont les symptômes d'alerte ?

Les manifestations neurologiques impliquent des signaux comme les maux de tête, l'altération de la conscience, les étourdissements ou les convulsions", détaillent les chercheurs à travers l'étude menée en Chine. Parfois, ces signes sont apparus en l'absence des symptômes "typiques" du COVID-19 : c'est-à-dire sans fièvre, toux ou diarrhée, selon les chercheurs chinois.

À l’hôpital Raymond Poincaré de Garches en région parisienne, le Professeur Djillali Annane qui dirige un service de réanimation, estime à 10 % le nombre de patients atteints de Covid-19 et qui présentent des troubles neurologiques. Interviewé par France Inter, il mentionne :

  • confusion mentale,
  • agitation,
  • problèmes de motricité,
  • paralysie,
  • perte de connaissance,
  • paralysie du visage et du bras.

De son côté, le Pr Salomon a cité des symptômes comme "des troubles des fonctions supérieures de l'orientation, de la réponse, des capacités de mémoire ou d'attention, qui se sont vus chez les malades très graves, en réanimation".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.