Peut-on avoir le coronavirus sans symptôme ?

Les symptômes du COVID-19 sont impressionnants et dangereux chez les patients atteints d’une forme sévère de la maladie. Mais le SARS-CoV-2 peut-il s’insinuer dans votre corps sans qu’aucun signe ne permette de le repérer ? La réponse est oui.
Peut-on avoir le coronavirus sans symptôme ? Istock
Sommaire

Les reportages sur le nouveau coronavirus à la télévision nous dévoilent le plus souvent des malades souffrant de graves détresses respiratoires, d’une forte fièvre ou ayant des quintes de toux inquiétantes. Toutefois, le COVID-19 s’est se montrer très discret.

Coronavirus : 80% de porteurs sains ou peu symptomatiques

Il est, en effet, tout à fait possible d’être positif au COVID-19 sans avoir aucun symptôme. Cette capacité du coronavirus à avancer “masqué” parmi la population, a été pointé du doigt depuis le début de l'épidémie. Lors d’un point presse le 10 mars 2020, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, mettait déjà en garde "80% des gens contaminés ne déclarent pas ou peu de symptômes, donc le Covid-19 est un virus qui est asymptomatique ou bénin chez l'immense majorité des Français".

L’hypothèse du porteur sain capable de répandre le virus sans développer de symptômes, est vérifié scientifiquement une équipe de l’INSERM dirigé par le professeur Xavier Duval. Les premiers résultats de leurs travaux confirment qu’il existe bien des personnes chez lesquelles une excrétion du virus est mise en évidence par les prélèvements nasopharyngés systématiques, avant qu’elles ne développent des symptômes, voire sans qu’elles en aient. "Ces résultats confirment l’importance du confinement pour lutter contre le développement de l’épidémie", conclut l’infectiologue.

Si l’institut n’avance pas encore de chiffres, des données - recueillies en Chine et parues dans la revue British Medical Journal (BMJ) début avril - semblent confirmer les statistiques données par le ministre français. Selon le papier, 4 personnes malades sur 5 seraient asymptomatiques. Les autorités chinoises ont rapporté que sur 166 personnes confirmées positives au COVID-19, 130 ne présentaient aucun signe de la maladie.


Qu’est-ce qu’un porteur sain ?

Ces personnes sont infectées par un agent infectieux (dans le cas du COVID-19, il s’agit du SARS COV 2) sans présenter les signes cliniques de la maladie : fièvre, toux, difficultés respiratoires. Si les malades ne rencontrent pas de difficultés physiques personnelles, ils peuvent toutefois transmettre le virus à d’autres personnes. C’est pourquoi il est important de respecter les gestes barrières et le confinement, même si on se sent bien.

Pourquoi les porteurs sains ne présentant pas les signes de la maladie ? Deux raisons peuvent expliquer ce phénomène :

  • le patient infecté dispose d’un système immunitaire très efficace qui empêchent l’apparition des symptômes de la maladie ;
  • le virus présent dans l’organisme n’est pas assez virulent pour provoquer les symptômes.

Le seul moyen pour savoir si on est un porteur sain du SARS COV 2 est de se faire dépister avec un test sérologique.

Toutefois, les capacités de dépistages de la France (PCR, rapide, sérologiques) restent limitées. Dans l’Hexagone, on compte environ 35.000 à 85.000 tests par semaine contre 300.000 à 500.000 dépistages hebdomadaires. C’est pourquoi pour le moment, ils sont le plus souvent réservés aux malades présentant des symptômes graves ou ayant des comorbidités, ou encore le personnel soignant ou travaillant dans les ehpad.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.