< Retour à l'article

L'affaire du sang contaminé

4/6
SUIVANTL'affaire du sang contaminé

Dans les années 1980-1990, des personnes ont infectées des maladies comme le Sida ou encore l’hépatite C à la suite de transfusions sanguines contaminées. Ce qu'on a appelé l'affaire du sang contaminé, a plusieurs causes : l'encadrement des dons du sang et du parcours des poches, la communication entre les différents acteurs n'étaient pas suffisants. De plus, les autorités ont tardé à réagir face aux dysfonctionnements. 

Ce drame est plus un scandale sanitaire qu'une crise. Toutefois, l'affaire a mis à l'épreuve les services de santé ainsi que le pouvoir politique. Le fonctionnement des institutions a été fortement remis en cause.

Edmond-Luc Henry, ancien président de l’Association Française des Hémophiles avait confié à France Bleu que 1.350 hémophiles ont été contaminés et 1.000 sont décédés.

En 1999, l'ancien Premier ministre Laurent Fabius (1984-86) ainsi que deux anciens ministres de son gouvernement : Georgina Dufoix (Affaires sociales) et Edmond Hervé (Santé) avaient été poursuivi pour homicides et blessures involontaires. La Cour de Justice de la République (CJR) a uniquement condamné Edmond Hervé pour "manquement à une obligation de sécurité ou de prudence".

Sources

Merci à François Buton, chercheur du CNRS au laboratoire Triangle.

Il y a 20 ans, trois ex-ministres jugés dans l'affaire du sang contaminé, France Bleu, 8 février 2019

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.