Ecouter l'article :

Grosse frayeur pour Norbert Tarayre, le cuisinier révélé par Top Chef sur M6. Ses abonnés ont découvert ce lundi 17 mai une photo de lui sur un lit d'hôpital aux côtés de sa compagne. Le trublion culinaire de la télévision y explique souffrir d'un "pneumothorax". Norbert Tarayre a toutefois tenu à rassurer ses fans en précisant qu'il n'y avait "rien de vital" et qu'il devrait être à nouveau "sur pied" après "un arrêt au stand pendant trois semaines".

On ne sait pas ce qui a causé cette affection pulmonaire à l'animateur de M6, qui a simplement expliqué que "la machine s'emballe". On peut supposer qu'il a été très occupé et surmené pour préparer la réouverture des terrasses le 19 mai prochain, puisqu'il est patron de huit établissements dans les Hauts-de-Seine baptisés Les Bistrots pas Parisiens".

Le poumon se désolidarise de la paroi thoracique

Selon le site de l'Assurance maladie, le pneumothorax est dû à la présence anormale d'air dans la cavité pleurale. La plèvre est la membrane qui enveloppe le poumon. Elle est composée de deux membranes ou feuillets. Il y a d'abord le feuillet pariétal, situé contre la cage thoracique, le diaphragme et le médiastin (espace situé entre les deux poumons et contenant le cœur, les gros vaisseaux, la trachée et l’œsophage).

La plèvre est également composée du feuillet viscéral, appliqué contre les poumons. Lorsque de l’air pénètre anormalement entre les deux feuillets de la plèvre (cavité pleurale), un pneumothorax se constitue. Le poumon, de structure élastique, se désolidarise alors de la paroi thoracique et du diaphragme, et diminue de volume.

Le pneumothorax ne concerne le plus souvent qu’un poumon. On parle alors de pneumothorax unilatéral. En fonction de son étendue, le poumon peut être décollé juste à son sommet, légèrement sur toute sa surface ou totalement (il s'agit là d'un pneumothorax complet). Le pneumothorax bilatéral, c'est-à-dire des deux poumons est rare et doit être pris en charge en urgence. Selon l'Assurance maladie, l'origine du pneumothorax peut être spontanée ou traumatique. Le traumatisme peut, en effet, être une fracture de côtes, un choc au thorax comme un accident de voiture, des lésions pulmonaires dues à une explosion ou une plaie par arme blanche ou par balle.

Le pneumothoax spontané reste le plus fréquent et est dû à la rupture de petites bulles d'air qui sont situées à la bordure des poumons dans la cavité pleurale.

Quel est le traitement ?

Le traitement varie en fonction de sa gravité ou sa cause. Il consiste le plus souvent à évacuer de l'air de la cavité pleurale lors d'une hospitalisation de quelques heures. C'est réalisé avec une aiguille et la mise en place d'un drain en cas d'urgence, ou avec un petit cathéter posé dans la cavité pleurale par voie transcutanée et sous anesthésie locale. Lors de l'intervention, l’air présent dans la cavité pleurale est aspiré grâce à une seringue ou grâce à un système de raccord au vide. Un contrôle radiologique permet ensuite de vérifier que le poumon a repris sa position normale.

La prévention du pneumothorax repose sur une diminution des facteurs de risques, et en particulier du tabagisme. Il s’agit aussi de limiter la plongée sous-marine et les séjours en altitude lorsque l’on fume ou que l’on souffre d’une maladie pulmonaire par ailleurs.

Construisons votre suite de carrière idéale ! Découvrez notre programme de 24h formation sur mesure - Cliquez ici !

Sources

Compte Instagram @tarayrenorbert, 17 mai 2021.

https://www.instagram.com/p/CO8a0hur7qX/

Pneumothorax, ameli.fr, 3 janvier 2021. 

https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/urgence/pathologies/pneumothorax

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.