Sommaire

Prendre un petit-déjeuner bien nourrissant

Prendre un petit-déjeuner bien nourrissant© IstockBeaucoup négligent le petit déjeuner par manque de temps ou tout simplement parce qu’ils n’ont pas faim en se levant le matin. Mais cela n’aide pas forcément à maigrir, au contraire.

Pourquoi ? Cela entraîne plus le risque de stocker les aliments. En effet notre organisme aime les habitudes. Or, s’il constate qu’un repas manque inhabituellement à l’appel, il sait qu’il va manquer d’énergie et compense en stockant encore plus lors du repas suivant.

En plus de vous faire stocker plus de nourriture au prochain repas (si c'est inhabituel), cette mauvaise habitude expose à des fringales au moment du déjeuner et vers 16h. Mieux vaut se nourrir de manière équilibrée le matin et le midi plutôt que de craquer sur des aliments gras au moment du déjeuner parce qu’on a rien mangé le matin !

A noter : "Si l’on sait qu’on va avoir un dîner copieux, cela ne sert à rien de se priver de déjeuner. Mieux vaut manger léger, en évitant le gras et le sucre, plutôt que de ne rien manger du tout !", propose la spécialiste.

Vidéo. Top 3 des aliments qui font mincir

Manger sur la "grande table"

Manger sur la "grande table"© IstockPour se donner toutes les chances de mincir, il faut également faire attention à sa position pendant les repas. "Il faut proscrire les repas penché en avant sur la table basse, car cette position empêche la bonne marche de la digestion", alerte la nutritionniste.

Pourquoi ? La position en avant "tord" l’appareil digestif. "C’est mécanique", explique Alexandra Retion, "On a plus facilement le ventre gonflé, ainsi que des douleurs, avec ce genre de posture."

Se coucher à la bonne heure

Se coucher à la bonne heure© IstockNotre horloge biologique nous programme tous à une heure de coucher différente. Nous n’avons en effet pas tous les mêmes besoins en terme de sommeil. Pour garder la ligne, il est important de bien la respecter ! Le sommeil a de nombreuses vertus sur le plan métabolique, et parmi elles, l’important rôle de réguler notre poids. A contrario, en dormant mal, notre IMC a de grands risques de s’élever.

Pourquoi ? Le sommeil régule nos sécrétions hormonales, notamment deux hormones : la ghréline (qui stimule notre appétit) et la leptine (qui provoque notre sentiment de satiété), qui jouent un grand rôle dans notre appétit. Mal sécrétées à cause d’un mauvais sommeil, elles peuvent empêcher le sentiment de satiété.

Dîner avant 20h30

Dîner avant 20h30© IstockPour se donner un maximum de chances de mincir, il est également important de prendre son dîner plus de 3 heures avant le coucher.

Pourquoi ? Le sommeil est perturbé en phase digestive : "Nous dormons, mais le corps travail", précise Alexandra Retion. Et un mauvais sommeil peut être synonyme d‘appétit décuplé le lendemain...

Prendre les marches plutôt que l'ascenseur

Prendre les marches plutôt que l'ascenseur© IstockPrendre l’escalier à la place de l’ascenseur, descendre un arrêt de métro ou de bus plus tôt, monter les marches deux par deux : il existe de nombreuses astuces quotidiennes pour entretenir sa ligne et rester en forme ! Quoi qu’il en soit, ce qui compte pour mincir, ce n’est pas l’intensité de la pratique sportive, mais la régularité.

Pourquoi ? La régularité maintient le niveau de masse musculaire et permet au corps de dépenser de l’énergie même lorsqu’il est au repos.

Bien mastiquer à chaque repas pour prendre son temps

Bien mastiquer à chaque repas pour prendre son temps© IstockAvaler en vitesse son sandwich ou sa salade entre midi et deux n’est pas la meilleure option pour maigrir. En plus de rallonger le travail digestif de l’estomac (car celui-ci commence dans la bouche), cela peut inciter à manger plus et donc à prendre du poids.

Pourquoi ? "C’est grâce au temps de mastication que notre cerveau enregistre que nous mangeons, et ce que nous sommes en train d’ingurgiter", indique Alexandra Retion. Si le cerveau n’a pas le temps d’enregistrer l’information, il transfère moins vite le sentiment de satiété au sujet, qui a plus de risques de se nourrir au-delà de son besoin énergétique.

Manger au calme

Manger au calme© IstockLorsqu’on prend un repas, il est important de ne pas se trouver dans un environnement trop sonore, ou bien être totalement absorbé par une autre tâche : un travail, un écran... A répétition, cette mauvaise habitude peut entraîner la prise de poids.

Pourquoi ? "Le cerveau n’enregistre pas l'activité masticatoire et le sujet ne se sent pas rassasié", alerte Alexandra Retion.

A noter : Vous pouvez sans problème parler tout en mangeant, tant que l’attitude est à la relaxation !

Boire tout au long de la journée

Boire tout au long de la journée© IstockEau, thé et café, aliments riches en eau...On ne le dira jamais assez : il est important de s’hydrater tout au long de la journée. "Il n’est pas question de boire 1,5 litres d’eau d’un coup, car le corps ne pourrait pas tout assimiler, mais plutôt des petites gorgées au fil de l'eau", indique la nutritionniste.

Pourquoi ? Le corps ne peut pas assimiler plus de 0,75 litres d’eau par heure. Boire de l’eau régulièrement permet de combler nos pertes hydriques, et à notre organisme de fonctionner correctement. C'est là que la perte de poids peut s’effectuer !

Prendre un nombre de repas équivalent à nos besoins d’énergie

Prendre un nombre de repas équivalent à nos besoins d’énergie© IstockMême si c’est le schéma le plus courant, il n’est pas nécessaire de se tenir à trois repas par jour pour être sûr de maigrir. "On peut fractionner ses repas en cinq ou six épisodes si au total on recueille l’énergie dont on a besoin", précise Alexandra Retion, nutritionniste. "En revanche, mieux vaut éviter de rajouter des collations en plus de notre besoin énergétique."

Pourquoi ? Lorsqu’elle n’est pas dépensée en énergie, une collation supplémentaire se transforme plus facilement en masse graisseuse.

A noter : "Attention à ne pas manger avant une sortie, car la mise est souvent doublée pendant la soirée (alcool, plateau de charcuterie, fromage...)", conseille Alexandra Retion.

Cuisiner avec des produits de bases

Cuisiner avec des produits de bases© IstockPlutôt que de craquer pour une pizza, n’hésitez pas à vous contenter des produits de base de votre réfrigérateur, même s’ils n’ont pas l’air de s’accorder ensemble. "Pourquoi ne pas mélanger votre salade avec une boîte de pois chiches ou de lentilles ?", propose Alexandra Retion.

Pourquoi ? Différents produits de base assemblés valent mieux qu’un plat industriel ! Ils sont moins riches en sucre, en sel et en mauvaises graisses... Ne pas hésitez à faire des assemblages originaux ! Cela permet également d’éviter le gaspillage.

Merci à la nutritionniste Alexandra Retion pour sa collaboration à cet article. Elle est l'auteur du blog diet-paris.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : top 3 des aliments qui font mincir

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.