Vous l’avez déjà probablement remarqué sur votre brosse, les chutes de cheveux s’accentuent à l’automne. Selon le Dr Dupont, dermatologue, (auteur de Soigner sa peau au naturel, éd. Eyrolles),"les cheveux qui tombent en automne sont ceux qui sont morts 2 mois avant". De ce fait, le spécialiste assure qu’il faut "en chercher les raisons vers le mois de forte chaleur : juin, juillet et août". En été, le Dr Dupont assure que "la cause principale de la chute des cheveux est la déshydratation (perte de sels minéraux notamment)". En effet, "la chaleur déshydrate aussi le cheveux et s’il y a une pollution son bulbe s’oxyde".

Chute de cheveux : les huiles végétales et essentielles à utiliser

Mais alors comment limiter la chute de cheveux à l’automne et les aider à retrouver toute leur vitalité ? Faut-il changer sa routine capillaire ? Le dermatologue précise auprès de Medisite qu’“il faut donner aux cheveux des ingrédients protecteurs de sa gaine”. "Pour cela, on peut utiliser des huiles végétales telles que l’huile de ricin, de jojoba ou d’églantier Co2 ou tout simplement faire des bains capillaires avec de l’huile d’olive", assure le Dr Dupont.

"Il existe aussi des formules à base de sève de bouleau qui contient de nombreux oligo-éléments fortifiants des cheveux. Par exemple, je conseille à mes patients en automne la lotion Capillaire éclat intense de Belle Oemine Bio qui contient de la sève de Finlande et des protéines de blé", recommande le dermatologue.

Cheveux : que devez-vous manger pour éviter la chute ?

Certaines huiles essentielles sont également à privilégier pour stimuler la pousse en application cutanée sur le cuir chevelu. Le Dr Dupont recommande l’ylang ylang car "c’est une huile essentielle réputée pour les cheveux". "On peut l’associer avec la lavande ou des huiles essentielles légèrement rubéfiantes qui vont augmenter la circulation sanguine au niveau du bulbe du cheveu (thym et romarin notamment)". Le spécialiste met toutefois en garde et rappelle que "c’est à condition de ne pas être allergique aux huiles essentielles". Il existe donc de nombreux moyens naturels de stopper la chute de cheveux.

Au-delà des produits, il est également possible d’adopter une alimentation anti-chute de cheveux. Le Dr Dupont rappelle avant tout que "tous les aliments riches en acide aminés soufrés sont utiles aux cheveux, à commencer par le jaune d’œuf et les légumineuses”. Le dermatologue recommande également tout ce qui contient des vitamines B, "comme le foie, les germes de céréales, la levure de bière".

Chute de cheveux : quid des compléments alimentaires ?

"Je conseille d’associer à cette saison 2 compléments : l’un Oemine CAP est à base de zinc, de méthionine et de cystéine naturelle. L’autre Oemine Sélénium est à base de levure de bière et de levure séléniée", recommande le Dr Dupont. Le dermatologue précise que "le sélénium organique mieux absorbé stimule la croissance des phanères et la pousse des cheveux" et qu’il est aussi possible de "se supplémenter en complexe de vitamines B".

Pour le Dr Dupont, il ne faut "pas oublier de corriger une carence en iode par exemple en prenant des algues car l’iode permet le bon fonctionnement de la thyroïde et prévient la chute des cheveux".

Sources

Merci à Dr Dupont, dermatologue. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.