La vitamine A pourrait prévenir le cancer de la peau

Publié le 01 Août 2019 à 17h59 par Louise Ballongue, journaliste santé
Une nouvelle étude américaine suggère que la prise de vitamine A contenue dans les aliments pourrait aider à prévenir le cancer de la peau.

Il n’y a pas que votre crème solaire qui vous protège du cancer de la peau : la vitamine A pourrait aussi vous être très utile. C’est en tout cas ce que prouve une étude publiée le 31 juillet par la très sérieuse revue scientifique JAMA Dermatology.

La vitamine A réduit le risque du cancer de la peau d’environ 15%

125 000 américains ont participé à cette étude pour déterminer l’effet de la vitamine A sur le cancer de la peau. 75 000 personnes étaient des femmes et 50 000 des hommes. Tous, ont été suivis par des médecins et ont consommé régulièrement de la vitamine A contenue dans les aliments.

L'apport quotidien moyen en vitamine A était d'environ 7 000 UI par jour pour le groupe le plus bas des études. Le groupe le plus élevé comptait plus de 21 000 UI par jour.

Les aliments consommés étaient les suivants : patates douces, carottes, poivrons rouges, brocolis, épinards, laitues… etc. Les volontaires de l'étude ont également fourni des informations sur leur régime alimentaire et leur utilisation de suppléments.

Après avoir diagnostiqué les participants, les chercheurs ont révélé que les personnes ayant consommé le plus de vitamine A réduisaient leur risque de cancer de la peau d’environ 15 %.

Bien que le lien de cause à effet entre la vitamine A et ce cancer n’ait pas été totalement prouvé, la vitamine A a eu tout de même pour effet de maintenir les cellules de la peau des participants en bonne santé, ce qui explique sûrement pourquoi celle-ci est liée à un risque moins élevé de cancers à cellules squameuses.

La vitamine A semble même avoir été encore plus bénéfique pour les personnes ayant de nombreux grains de beauté et ceux qui avaient eu une brûlure provoquée par le soleil durant leur enfance ou adolescence.

"Ces résultats enrichissent les recommandations globales liées au fait d’avoir une alimentation saine et équilibrée contenant beaucoup de fruits et légumes”, déclare Eunyoung Cho, auteure principale de l'étude et professeure agrégée de dermatologie et d'épidémiologie à l'Université Brown.

Par ailleurs, la prise de vitamine A “alimentaire” ne prévient pas tous les cancers de la peau. Cette étude ne doit pas non plus changer les recommandations actuelles en matière de protection solaire.

Une trop grande quantité de vitamine A "non naturelle" (généralement issue de suppléments et de certains aliments d'origine animale) serait également très mauvaise pour la santé : elle augmenterait le risque d'ostéoporose et de fractures de la hanche.

Cancers de la peau : comment les détecter ?

Les cancers de la peau (carcinomes basocellulaires, carcinomes épidermoïdes et mélanomes) peuvent toucher n’importe quelle partie du corps. Certains affectent même le visage. Voici la liste de ceux que vous devez identifier !

Carcinome basocellulaire : les symptômes

En cas de carcinome basocellulaire, le visage est une zone qui est fréquemment touchée, tout comme le cuir chevelu, les oreilles, les mains, les épaules et le dos. Cela peut se traduire par l’apparition d’une lésion cutanée mesurant quelques millimètres de diamètre. Elle est généralement de couleur claire et a pour particularité de ne pas guérir spontanément.

Carcinome épidermoïde : les symptômes

Les carcinomes épidermoïdes, qui prennent naissance dans une cellule squameuse, se développent eux aussi fréquemment au niveau du visage. Ils se traduisent par des lésions ou des ulcères qui ne cicatrisent pas. La peau peut également présenter une plaque de couleur rouge.

Mélanome : les symptômes

Les mélanomes peuvent apparaître n’importe où sur le corps ou se développer à partir d’un grain de beauté, d’une tache de rousseur, d’une tache de naissance ou d’une tache colorée qui existe déjà. On observera dans ce cas une modification en taille, en forme, en couleur ou en épaisseur de la tache présente sur le visage.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :