Que diriez-vous de maîtriser à la perfection la cuisson des pâtes ? Bien que leur préparation ne soit pas des plus compliquées, vos tagliatelles peuvent rapidement finir trop cuites et ramollies.

Si dans la majorité des cas, le paquet de pâtes indique une durée de cuisson à respecter, le résultat n’est pas toujours garanti. Vous en avez déjà fait les frais ? Découvrez la technique proposée par Harold McGee, chercheur en sciences alimentaires et cuisine. Vous allez réussir vos pâtes comme un chef !

Cuisson des pâtes : utilisez une poêle pour un résultat optimal

Harold McGee est un chercheur américain reconnu, spécialisé en sciences alimentaires depuis plus de quarante ans. Auteur de nombreux ouvrages sur la cuisine, il est devenu célèbre grâce à son livre On food and cooking.

Ce guide explique comment cuisiner divers aliments, avec les connaissances scientifiques de son auteur. Une partie est consacrée à la cuisson des pâtes. Selon Harold MacGee, il conviendrait de les préparer dans une poêle.

Un acte sans doute sacrilège chez nos voisins italiens, mais qui semble avoir fait ses preuves.

Il suffirait de mettre vos spaghettis dans une poêle après l’avoir chauffée, puis d'ajouter deux verres d’eau froide (qui permettront d’éviter aux nouilles de se coller). Après 10 minutes de cuisson à feu moyen, pendant lesquelles vous avez remué vos pâtes régulièrement, vous devriez obtenir une cuisson parfaite. Les pâtes auront absorbé l’eau, ce qui évite de la gaspiller en la vidant dans l'évier après la cuisson.

Pâtes : la technique de cuisson de Harold MacGee bénéfique pour la santé

Les Français comptent parmi les plus gros consommateurs de pâtes au monde, avec 8 kilos par an et par personne. En salade, en gratin ou nature, elles peuvent facilement s’intégrer dans de nombreuses recettes.

Les pâtes ne manquent pas de bienfaits pour la santé : les sucres lents qui les composent en font un repas efficace pour être rassasié la journée. Vous trouverez aussi du magnésium et de la vitamine B, qui agissent sur votre apport énergétique, ainsi que des fibres, essentielles à la digestion.

Contrairement aux idées reçues, les pâtes ne sont pas très caloriques : une assiette de 300 grammes compte 376 Kcal. Ce sont les sauces et fromages que vous ajoutez souvent à vos assiettes qui vont considérablement augmenter le taux de calories.

La cuisson du professeur McGee apporte un bénéfice indéniable pour votre santé : en évitant de trop cuire vos pâtes, vous éviterez d’atteindre un taux de glucose élevé dans votre organisme. Ce dernier peut avoir pour conséquence la hausse de la glycémie, ce qui empêche la satiété. Les pics de glycémie sont en effet propices au grignotage.

Profitez donc de cette astuce pour revisiter au mieux vos meilleures recettes de pâtes : bolognaise, carbonara, au saumon et bien d’autres encore.

Sources

Site de Harold MacGee : https://www.curiouscook.com/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.