Méfiez-vous de ce produit au homard... qui n’en contient pas !

Publié le 11 Décembre 2017 par
Foodwatch, une organisation de défense des droits du consommateur dénonce une arnaque sur l'étiquette d'un produit de la marque Coraya© "goût homard" qui ne contiendrait pas du tout de homard !
Publicité

© Adobe StockQuand les astuces marketing trompent les consommateurs. L'organisation Foodwatch dénonce une vingtaine de produits dans le cadre de sa campagne "Arnaque sur l'étiquette" avec notamment un produit Coraya© au goût homard qui ne contiendrait aucune trace de homard.

Pratiques abusives : un emballage qui induit en erreur

Avec l'arrivée des fêtes, les marques multiplient les astuces marketing pour vendre des dérivés de produits luxueux à petit prix, accessibles à tous. C'est le cas de Coraya© qui propose des bâtonnets de surimi "au goût frais de homard" dans sa gamme appelée subtilement "Suprêmes". Le problème ? Le fameux produit ne contiendrait en aucune façon du homard, même pas sous forme d'arôme. L'association Foodwatch explique que le prix du produit couterait même : "Presque deux fois plus cher au kilo que son surimi 'L'Original'." De quoi scandaliser l'organisation qui souhaite mettre en lumière les pratiques nuisibles de l'industrie agroalimentaire et lutte pour le droit des consommateurs de se voir proposer des aliments de qualité.

Publicité
Publicité

Une vingtaine de produits jugés abusifs

A la suite de ce constat, le groupe a débuté une campagne nommée "Arnaque sur l'étiquette" comprenant une pétition lancée le 5 décembre pour le produit goût homard, ayant déjà récolté près de 4 898 signatures à ce jour. Le but étant de demander au Directeur Général de Savencia Gourmet, groupe auquel appartient la marque Coraya©, de modifier l’emballage ou la recette de ce produit. Egalement, l'organisation a crée un catalogue spécial menu de fêtes où figurent une vingtaine de produits jugés abusifs par Foodwatch. La bisque de homard et de langoustines de Knorr© contiendrait à peine 1,2% de langoustines ou encore les coquilles Saint-Jacques "à la Bretonne" de Tipiak© contiendraient des noix pas très bretonnes, provenant de France, d'Amérique du Sud et de Russie. Sans oublier le White Chocolate Mocha de Starbucks© qui ne contiendrait pas de chocolat blanc mais énormément de sucres, environ 5 morceaux pour 200 ml. De quoi renforcer la méfiance des consommateurs et les inciter à regarder de plus près les étiquettes...

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X